Singapore Airlines en chute libre

La compagnie aérienne Singapore Airlines a reconnu le 4 février dernier une perte nette de 142 millions de dollars singapouriens au cours du seul troisième trimestre 2020. Le nombre de passagers transportés a chuté au global de 97,6 % en raison de la pandémie, bien que son activité de fret ait quand à elle mieux résisté compte tenu du dynamisme actuel du marché du fret.

Cette perte est d’autant plus spectaculaire quand on la compare au bénéfice de 315 millions de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre, de l’exercice précédent. Les revenus 2020 ont chuté ainsi de 76,1 % à 1,07 milliard de dollars.

Les investisseurs s’attendait à une baisse mais sont tout de même surpris par son ampleur.  Le courtier UOB Kay Hian s’attendait à ce qu’il fasse état d’une perte de base d’environ 470 millions de dollars singapouriens pour le trimestre, hors charges de dépréciation, tandis qu’UBS avait prévu une perte nette de 330 millions de dollars singapouriens.

Singapore Airlines a exploité environ 19 % de sa capacité passagers pré-pandémique en décembre dernier et a déclaré qu’elle s’attendait à atteindre environ 25 % des niveaux normaux d’ici la fin avril 2021, car elle ajoute des vols à son programme malgré la propagation des variants du coronavirus.

« Conformément à la réouverture progressive de Singapour, le groupe s’attend à voir une expansion mesurée du réseau de passagers au cours des prochains mois », a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué. « Nous continuerons de surveiller l’état des restrictions des voyage et d’ajuster notre capacité en conséquence pour répondre à la demande. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY