Si Uber a dû partir de Chine ; qu’en est-il d’Airbnb ?

Même en changeant sa marque, Airbnb devra prendre son temps pour percer en Chine. L’entreprise américaine a face à elle un autre géant. Par ailleurs, Airbnb doit faire avec les différences culturelles, et l’ingérence du gouvernement. Plus d’une entreprise américaine s’est cassée les dents dont la dernière fut Uber.

Un nouveau nom ridiculisé sur les réseaux sociaux

Airbnb a dû adopter un nouveau nom qui peut vous paraître proche en phonétique mais dont la traduction s’avère totalement différente. Le nom « Aibiying » (爱 彼 迎) se traduit par « accueillir les uns les autres avec amour ».

TujiaUne fois qu’Airbnb a annoncé son nouveau nom de marque, les médias sociaux chinois se sont moqués car ils considéraient le nom comme absurde et difficile à prononcer.

Airbnb Chine est aujourd’hui un nain

La société veut monter en puissance alors qu’en 2016, elle revendiquait à peine 80 000 offres. Le leader chinois est aujourd’hui la société « Tujia ». La société propose 450.000 hébergements et elle continue sa progression. Elle a pour actionnaire Ctrip, la première agence en ligne chinoise et la deuxième au monde.

La Chine est un marché appétissant

En théorie, la Chine devrait être l’un des marchés les plus grands au monde pour le « home sharing ». Les voyageurs chinois ont effectué 2,2 milliards de voyages intérieurs sur les 6 premiers mois de 2016. Pourtant, si l’hôtellerie est en pleine effervescence, la Chine ne dispose que de 4 chambres d’hôtel pour 1000 personnes (contre 20 sur 1000 aux États-Unis).

UBERLes chinois ont acheté massivement des logements mais ils ne vont pas louer leurs propriétés n’importe comment.

Le plus grand obstacle est d’établir la confiance entre les propriétaires et les locataires.

Au cours des dernières années, les consommateurs chinois ont été confrontés par des scandales allant du fast-food contaminé aux faux produits pharmaceutiques. Ils sont méfiants et donc, la location d’un hébergement sur Internet ne viendra pas naturellement.

Airbnb voudrait capitaliser sur « les expériences »

La société a ajouté cette fonctionnalité dans son site en Chine. Les expériences sont des excursions ou des visites très personnalisées et proposées par les loueurs. Il faudra peut-être davantage pour attirer les consommateurs.

Didi ChinaAirbnb a un avantage important …

La société qui est à ce jour valorisée plus de 30 milliards de dollars est en mesure de commercialiser des hébergements dans le monde entier. Le nombre de touristes sortant de Chine a augmenté de 142% en 2016.

Plus de 100 millions de chinois sont partis à l’étranger dont une grande majorité en Asie. Ce potentiel est sûrement à considérer.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY