Seule l’administration américaine avait interdit les vols venant de Turquie …

L’administration américaine avait interdit l’accès sur leur territoire aux avions en provenance de Turquie. La situation s’est rétablie le Lundi. Les européens, de leur coté, avait repris leurs vols vers la Turquie dès le samedi. Turkish Airlines n’a pas perdu de temps, comme durant l’attentat à l’aéroport d’Istanbul…

Les compagnies européennes ont repris leurs vols

Par exemple, Lufthansa a repris ses vols vers Istanbul, Ankara, Izmir et Bodrum très rapidement. La filiale low-cost, Eurowings, a également repris des vols vers la Turquie. Il y aurait actuellement au moins 200 000 vacanciers allemands en Turquie

TUI ou Thomas Cook ont également repris leurs vols

Un porte-parole de TUI en Allemagne a déclaré que lesvols avaient repris. Le TO aurait 18.000 clients en Turquie, dont 30 ont choisi de revenir. La plupart des touristes allemands séjournent dans et autour d’Antalya. Thomas Cook précise que les vols ont décollé vers la Turquie samedi et dimanche dernier.

Air France fonctionne normalement

La compagnie Air France a repris, dimanche, son planning de vol tel qu’il était prévu, après

"Rumeli" on short final, Toronto Pearson

avoir enregistré plusieurs retards sur ses vols pour la Turquie samedi. Seule, la compagnie Alitalia a pour sa part suspendu tous ses vols vers Istanbul.

Peu d’impact pour Turkish Airlines

Turkish Airlines aura dû annuler un peu plus de 200 vols durant la brève tentative de putsch. La reprise aura été aussi rapide qu’après l’attentat commis à l’aéroport d’Istanbul. On peut s’étonner de la rapidité avec laquelle la compagnie turc se remet en marche. Cependant, il est bien possible que les clients leur fassent moins confiance. Non ?

L’administration américaine a été la seule à interdire les vols en provenance de Turquie

Toutes les compagnies aériennes américaines ont eu une interdiction de voler entre la Turquie et les États-Unis et vice-versa. La FAA avait interdit également les avions commerciaux et privés en provenance ou à destination de Turquie soit directement, soit via un pays tiers.

La situation ne s’est rétablie que le Lundi 18 Juillet. Il faut préciser que le Pentagone avait temporairement perdu l’accès à la base aérienne d’Incirlik que les militaires américains utilisent comme base arrière principale pour leurs raids aériens vers la Syrie et l’Irak. La situation a dû évoluée …

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY