Seattle automatise le scan des bagages en cabine

Afin d’améliorer l’efficacité des contrôles de sécurité tout en réduisant le temps que les passagers doivent passer dans cette étape, la Transport Security Administration (TSA) et l’aéroport international de Seattle-Tacoma ont installé des voies de scan automatisées (Automated Screening Lanes ou ASL) au point de sécurité numéro 5, au nord du terminal de l’aéroport. Pour le moment, trois ASL sont installées depuis la semaine dernière.

Ces voies automatisées offrent divers avantages permettant d’améliorer le processus de scan des passagers: comptoirs en acier permettant à plusieurs passagers de déposer simultanément leurs affaires dans des paniers, tapis automatique pour faire avancer les paniers dans les tunnels à rayons-X puis à la zone de restitution, aiguillage automatique des bagages pouvant potentiellement contenir du matériel interdit (la manœuvre n’a aucune incidence sur le contrôle des autres paniers et offre ainsi un processus ininterrompu), des paniers 25% plus grands que ceux utilisés d’habitude et pouvant contenir une valise à roulettes, des étiquettes RFID pour chaque panier permettant de les suivre tout au long du processus, et des caméras pouvant saisir des images du contenu de chaque panier reliées à l’image rayon-X du contenu du bagage.

Seattle-Tacoma n’est pas le seul aéroport US à utiliser des ASL. D’autres sont déjà en place aux aéroports internationaux Hartsfield-Jackson à Atlanta, Boston Logan, Chicago O’Hare, Dallas-Fort Worth, New York John F. Kennedy, New York LaGuardia, Las Vegas McCarran, Los Angeles, Miami , Midway, Minneapolis-St. Paul, Newark Liberty, ainsi qu’à l’aéroport intercontinental George-Bush à Houston.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY