Seafood quitte Bruxelles !

L’un des plus gros salons professionnels en Europe, consacré aux produits de la mer, quitte Bruxelles pour Barcelone. C’est une petite catastrophe pour le réceptif belge. Nous disons bien « belge », parce que durant Seafood, les hôtels étaient remplis sur quasi tout le pays.

Les raisons de ce départ ?

Évidemment il y a l’attractivité de Barcelone, mais nous ne sommes pas sûr que la ville ait non plus la capacité hôtelière voulue. Les vraies raisons, nous les connaissons, la décision nous pendait au nez depuis des lustres :

  • les prix pratiqués par les hôtels, que nous dénonçons depuis le début en 1993. Nous avions plaidé pour des prix maximum par catégorie d’hôtel. Ceci n’a jamais été accepté, et c’est compréhensible : un directeur d’hôtel (à de rares exceptions près) n’est là que pour un temps. Ce qu’il vise, ce sont les résultats immédiats, le long-terme ne l’intéresse pas puisqu’il ne sera pas évalué sur une longue période.

 

  • Seconde raison : la disparition des DMC belges, et surtout bruxellois, à cause d’une politique désastreuse commencée vers 2005, de « prise de pouvoir » par le bureau de congrès de la ville, lequel ne peut physiquement pas gérer un événement d’une telle ampleur. Les DMC se partageait parfaitement bine la « manne » de Seafood, tout en restant très raisonnables sur les prix, parce qu’ils savaient, eux, que toute exagération finirait par se payer.

L’histoire devait donc se terminer … en queue de poisson !

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

LEAVE A REPLY