San Francisco, ville la plus gay friendly au monde

Alors que le mois des fiertés vient tout juste de s’achever, San Francisco poursuit sa quête d’égalité et de tolérance ! Assurément LA ville la plus gay friendly des États Unis, San Francisco s’est taillée une réputation internationale pour sa culture LGBTQ+ et son ouverture d’esprit. Entre originalité, liberté et fête, voici comment San Francisco est devenue la capitale LGBTQ+ du monde.

Le weekend dernier, toute la ville de San Francisco se peignait aux couleurs arc-en-ciel à l’occasion de la marche des fiertés. Considéré comme LE rendez-vous annuel de toute la communauté LGBTQ+ de Californie, elle a regroupé des centaines de milliers de personnes.

Pour cette 49ème édition, la parade de la ville proposait un programme exceptionnel et festif : trois jours de concerts, fêtes et projections de films, avec la présence d’icônes de la communauté LGBTQ+ : la talentueuse Amara La Negra, Kristin Beck, femme transsexuelle et ancienne Navy Seal, ou encore Pablo Vittar, la plus célèbre drag queen d’Amérique Latine.

C’était aussi l’occasion de célébrer les 40 ans des Sœurs de la Perpetuelle Indulgence, un mouvement international militant pour les droits LGBT fondé en 1979 à San Francisco.

San Francisco : le berceau de la culture gay

Très tôt, San Francisco a vu émerger une culture LGBT : en 1977, Harvey Milk, premier élu ouvertement homosexuel aux États Unis, devient une figure clé de l’histoire de la ville. Historiquement, la Gay Pride de San Francisco est l’une des plus anciennes des États Unis, qui est aujourd’hui devenue la plus importante du pays.

Le phénomène débute pendant la Seconde Guerre mondiale, avec le « renvoi bleu » de l’armée, qui réforme des soldats pour leur homosexualité. Une communauté gay émerge alors à San Francisco, attiré par la réputation et la tolérance de la ville.

Plus tard pendant les années 70, le légendaire quartier du Castro deviendra le quartier gay par excellence de San Francisco, avec l’organisation de la première marche des fiertés haute en couleur !

Les incontournables LGBTQ+ de San Francisco
Pour s’immerger dans la culture gay de la ville, direction le mythique quartier du Castro. Coloré, fun, vivant, on y trouve restaurantsclubsmaisons victoriennes et vues imprenables sur la ville. Ici, on peut voir la fameuse Maison Bleue de Maxime Le Forestier, l’Harvey Milk Plaza, l’endroit où le célèbre photographe s’est adressé à la foule en 1978 lors de la Gay Freedom Day. Autre incontournable du quartier : prendre de la hauteur pour s’émerveiller devant les vues imprenables sur la baie de San Francisco.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le célèbre rainbow flag, emblème mondial de la communauté LGBTQ+ est une œuvre de Gilbert Baker, un artiste de San Francisco. Militant des droits civiques, il créé ce symbole de fierté et d’appel à la tolérance en 1978.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY