Le Ministre Colin l’avait évoqué en décembre dernier lors du workshop de Wallonie Belgique Tourisme. On en a reparlé dans les travées des Salons des Vacances que ce soit à Lille (Tourissima) ou sur le plateau du Heysel.

WBT s’apprête à reprendre les activités du Centre d’Action Touristique des Provinces Wallonnes, essentiellement l’organisation des foires, salons et évènements de promotion de la Wallonie comme destination.

Le CATPW a été fondé en 1984 (un 29 février, comme par peur de vieillir trop vite…)

Depuis quelques années, Olivier Neys et son équipe étaient les intermédiaires bien utiles entre certains organisateurs de salons et les exposants wallons potentiels tels que les Maisons du Tourisme.

Ce furent les villages belges ou wallons, une unification des stands… sans compter les animations ponctuelles dans les centres commerciaux par exemple. Dès 2019, fini le CATPW qui devrait se saborder au printemps.

WBT reprend la main à 100 %

Peu d’inquiétude pour le personnel, invité, semble-t-il, à rejoindre Namur pour continuer le boulot au sein de WBT.

Pour un mieux ? Centraliser c’est rationnel et, ici et là, certains exposants habituels ne cachent pas que ces deux dernières années le service avait laissé à désirer quelque peu. Cette année, à Lille, tout tournait bien, sous le regard de Pierre Coenegracht, Directeur général adjoint deWBT.

Les subventions et moyens alloués au Centre iront, on l’imagine, dans la cassette de WBT dès l’an prochain. On annonce un ensemble de stands tout beau tout neuf pour 2019. Le petit monde des exposants attend beaucoup de cette reprise, dans le cadre de la rationalisation voulue par le Ministre.

Et vu le peu d’espace et le peu de visibilité de la Wallonie au Salon de Bruxelles cette année (à peine un plus de surface que le Grand-Duché de Luxembourg et cachée par ce dernier) ce ne sera pas superflu !

Christian Vanderwinen

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY