Saison touristique 2020 en berne en République tchèque

Prague, Vieille-Ville © Shutterstock

Une baisse de la fréquentation touristique total de -51% par rapport à 2019, une chute des arrivées des touristes internationaux de -75% et la capitale Prague gravement touchée: tel est le bilan de la saison touristique 2020 et République tchèque. Le tourisme domestique a connu une baisse moins significative, mais n’a pas suffi pour combler le manque de la clientèle à l’étranger. Les chiffres dévoilés par l’Institut tchèque de statistique et mi-février démontrent l’impact de la crise sanitaire Covid-19 sur l’activité touristique du pays en 2020.

11 millions de touristes en moins en 2020 en République tchèque

Après l’année de record avec près de 22 millions d’arrivées domestiques et internationaux en 2019, la République tchèque enregistre une baisse de fréquentation touristique totale de -51 % en 2020. Alors que le tourisme domestique, soutenu par des campagnes de promotion de CzechTourism et par la mobilisation des régions, n’a baissé que de -28 % par rapport à 2019, le tourisme international a chuté de -75 % entre 2019 et 2020.

Prague la plus impactée, les régions soutenues par la clientèle résidente

La République tchèque ne fait pas exception, la pandémie de la Covid 19 a mis un coup dur au secteur du tourisme et notamment à Prague, qui est le plus grand perdant avec le recul le plus significatif, puisque le tourisme domestique, qui a pu reprendre cet été, s’est principalement concentré sur les régions et notamment les espaces verts.

En effet, sur les 8,1 millions de touristes ayant visité Prague en 2019, ceux venus de l’étranger représentaient 85 %. En 2020, la capitale tchèque, tournée essentiellement vers le tourisme étranger, représente alors la région la plus fortement touchée par la crise sanitaire et les restrictions de voyager à l’étranger. Prague affiche le recul d’arrivées domestiques et internationaux de -72 % par rapport à l’année précédente, suivie par la région de la Moravie du Sud (-45 %) et la région de Ústí nad Labem (-42 %).

La durée moyenne de séjour prolongée en 2020

Malgré les baisses significatives sur tous les fronts, l’Institut tchèque
de statistique constate un prolongement de la durée moyenne des séjours chez les touristes domestiques et internationaux, qui affiche 3,89 jours en 2020 par rapport à 3,59 jours en 2019. « Il s’agit de la plus importante augmentation de la durée de séjour chez les touristes domestiques depuis 8 ans. Si le tourisme reprend, nous pouvons donc nous attendre que cette tendance poursuivra », commente Jan Herget, le directeur général  de CzechTourism.2021 : L’année de relance touristique ?

« Les chiffres issus de moteurs de recherches de connections aériennes
et de réservations d’hébergement nous indiquent que les touristes ne perdent pas l’envie de voyager en République tchèque. Mais la situation est toujours très incertaine.
Une relance du tourisme en République tchèque dependra de l’assouplissement des mesures restrictives liées aux voyages et sera portée par les premiers marchés émetteurs, qui sont traditionnellement les marchés voisins et ceux depuis lesquels on peut retrouver la République tchèque en voiture, comme les Pays-Bas ou la Hongrie », ajoute Jan Herget.

Les histoires de résilience

Pour terminer, Marie Muchová rappelle que cette année noire pour le tourisme fait naître de belles initiatives. « Malgré que notre industrie traverse une période difficile, il est touchant de voir émerger des initiatives de solidarité sans précedant. De nombreux hôtels proposent les chambres vacantes aux plus démunies et au personnel de première ligne. Les restaurants soutiennent les fermiers et agriculteurs locaux et j’en passe. Nous avons préparé une série de vidéos, qui met en avant ces actions pour montrer le bon côté de cette expérience si éprouvante. »

Les chiffres du tourisme 2020 en République tchèque en anglais :

https://bit.ly/3rhRVIF

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY