Ryanair peut désormais contourner la crise liée au Brexit

Sauf miracle, la signature d’un agrément entre l’Europe et le Royaume-Uni semble compromise. Il est encore difficile de répondre à toutes les questions sur les difficultés que vont traverser les entreprises britanniques et celles qui exportent vers ce pays.

Ryanair cherchait depuis un an une licence au Royaume-Uni

La compagnie aérienne irlandaise cherchait à obtenir une licence lui permettant d’exploiter des liaisons aériennes intérieures avec le Royaume-Uni en cas de crise du Brexit. La compagnie aérienne avait déclaré, en Janvier 2018, avoir demandé à l’aviation civile, l’obtention d’un certificat de transporteur aérien britannique.

Une filiale a été crée sur le sol britannique

Michael O’Leary, directeur général de Ryanair, avait à plusieurs reprises mis en garde sur les effets du Brexit sur l’aviation. Il avait précédemment averti que les vols entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pourraient être bloqués pendant des mois après le Brexit.

Ryanair a obtenu sa licence

Ryanair a obtenu, jeudi 3 Janvier, une licence de l’autorité britannique de régulation du transport aérien pour assurer des vols au Royaume-Uni ainsi que des liaisons non européennes même si le Royaume-Uni quitte l’UE sans accord.

L’échéance est à la fin du mois de Mars. Les spécialistes prédisent un « no deal ». Mais une période de transition de quelques mois est envisagée.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY