Ryanair : l’essort du tourisme en Europe, c’est nous !

A l’occasion de la réunion des ministres européens du tourisme à Malte le 24 mai dernier, la low-cost a présenté un plan en 5 points pour doper le tourisme en Europe de 10%. Comment ? En volant sur Ryanair bien sûr !

C’est le directeur marketing de Ryanair, Kenny Jacobs, qui s’est chargé de l’annonce. Extraits de leçon donnée aux ministres européens du tourisme…

« En tant que plus grande compagnie aérienne en Europe, Ryanair invite les pays de l’UE à encourager davantage d’Européens à se rendre en vacances en Europe. En réduisant les coûts et les taxes d’aéroport, en s’attaquant à la pénurie d’hébergements, en améliorant la commercialisation des destinations de l’UE … le tourisme européen peut prospérer et capitaliser sur des opportunités de croissance dorées à un moment où les vacanciers européens recherchent des destinations alternatives étant donné le déclin du trafic vers les stations balnéaires turques et nord-africaines. »

Notre avis :

Si le directeur marketing à raison sur l’amélioration à apporter aux infrastructure, il tient surtout à la réduction des coûts et des taxes d’aéroport.Mais la suite est plus intéressante…

« Quelques 130 millions de clients voleront avec Ryanair en Europe cette année et nous avons été les premiers témoins de la croissance du tourisme régional et de la création d’emplois que le transport aérien low cost peut apporter, en particulier pour les jeunes européens. »

Notre avis :

Là, on rigole quand la low-cost parle de l’emploi des jeunes qu’elle favoriserait… Quand on voit comment elle foule au pied les législations de l’Europe pour n’appliquer que la sienne… Il y a certains ministres qui ont du s’étrangler…

Les 5 mesures que préconise Ryanair :

  • La réduction des coûts aéroportuaires et la suppression des taxes sur les voyages de courte distance en Europe
  • S’attaquer à la pénurie d’hébergements qui augmente les prix en réduisant les coûts et en construisant plus d’hôtels
  • Améliorer la commercialisation des destinations de l’UE pour encourager les citoyens de l’UE à passer des vacances en Europe
  • Développer de nouvelles infrastructures touristiques régionales, telles que le sud de l’Italie et le nord de l’Espagne
  • Développer le tourisme tout au long de l’année et des voyages hors-pic tels que les city breaks

Selon Kenny Jacobs, tous ces points permettraient « d’augmenter de 10% l’année prochaine, au lieu des 4% prévus, ce qui créerait 2 millions d’emplois européens supplémentaires. ». Et il a terminé ce beau discours … par un peu du pub maison : « Nous enjoignons tous les clients qui souhaitent réserver leurs vacances à le faire maintenant sur le site Web ou l’application mobile Ryanair.com, où ils peuvent bénéficier des tarifs les plus attractifs ». Tous ça, devant les ministres européens du tourisme… Ils ne manquent vraiment pas d’air ces anglo-saxons !!!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY