Ryanair et Niki Lauda unis contre Lufthansa

Ryanair va faire mal à Lufthansa en rentrant dans Laudamotion. C’est une acquisition significative pour Ryanair qui n’avait pas acheté de compagnie aérienne depuis 2003.

Un bon coup pour Michaël O’Leary et Niki Lauda

Ryanair a annoncé le 20 mars 2018 avoir conclu un accord avec Laudamotion pour acquérir jusqu’à 75% de sa participation. En vertu de l’accord, la compagnie irlandaise va d’abord acquérir 24,9% du capital de Laudamotion et passer à 75% dès que possible sous réserve de l’approbation de la concurrence européenne, selon le communiqué officiel de Ryanair.

Laudamotion… ex Niki était une filiale d’Air Berlin

Niki, maintenant rebaptisée Laudamotion, depuis qu’elle a été rachetée par son fondateur Niki Lauda, ​​était une filiale d’Air Berlin. Niki a été rachetée par l’ancien coureur.

Le coût de l’opération aérienne est estimé à moins de 50 M€. Cependant, le transporteur irlandais prévoit de fournir 50 M€ supplémentaires pour la première année et les coûts d’exploitation.

Une concurrence inattendue pour Lufthansa

Selon les observateurs, Lufthansa a favorisé la faillite de son concurrent et espérait regagner des parts de marché. La partie va être plus compliquée que prévue malgré la force du géant allemand. Laudamotion va maintenant croître plus rapidement grâce à la flotte et aux ressources financières de Ryanair.

C’est une bonne nouvelle pour les consommateurs autrichiens et allemands qui peuvent désormais se réjouir d’une vraie concurrence, de plus de choix et de tarifs plus bas. Très vite 6 avions de Ryanair vont rejoindre la flotte de Laudamotion.

Airbus pourrait bénéficier de cet accord

Ryanair, qui exploite exclusivement des avions Boeing depuis 15 ans, a déclaré qu’elle soutiendrait une flotte d’Airbus. « Laudamotion bénéficiera d’une flotte d’avions Airbus que nous espérions développer au sein du groupe Ryanair depuis quelques années »

Avec Ryanair, il faut s’attendre à tout mais cet accord avec la compagnie aérienne de Niki Lauda est une épine dans le pied de Goliath.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY