Le 22 janvier, après une rencontre avec le Ministre-Président flamand Kris Peeters, Ryanair s’est déclarée satisfaite de la décision de laisser tomber un certain nombre de poursuites consécutives aux annulations de vols du mois de Septembre dernier.

Ryanair a travaillé intensément sur ce dossier, avec le « Belgian Aviation Regulator » et le ministre, en charge de la protection des consommateurs, en assurant que tous les passagers affectés par ces annulations ont été soit ré-accommodés sur d’autres vols ? soit ont reçu entièrement la compensation à laquelle ils ont droit selon la note EU261.

Dans sa déclaration, Kenny Jacobs précise :« Ryanair a œuvré en étroite collaboration avec les autorités belges pour améliorer le texte de la notification EU261 et pour résoudre toutes les plaintes des clients consécutives aux annulations de Septembre 2017 ; nous remercions le Ministre-Président Peeters et ses services pour leur aide et leur coopération dans ces négociations. Nous accueillons favorablement la décision de renoncer aux actions légales, ce qui constitue la reconnaissance que la politique de Ryanair en cette matière la place parmi les meilleurs de l’industrie aérienne en Belgique et dans l’UE. »

Et il ajoutait une petite phrase qui pose question : « Nous allons maintenant continuer à investir et à développer notre modèle de bas tarifs en Belgique où nous envisageons une croissance du trafic et du nombre de passagers dans les deux aéroports de Charleroi et de Zaventem en 2018. »

Est-ce à dire que Liège est déjà oubliée ? Que Maastricht est entrée dans la danse ? Ou plus simplement que le projet sur Liège est envisagé mais pas avant 2019 ? Places aux supputations…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY