La low-cost irlandaise a lancé lundi une offre « non-contraignante » sur Alitalia et annoncé dans la foulée une baisse de ses tarifs sur les prochains mois. Mais, selon la presse italienne, EasyJet serait également sur les rangs pour le contrôle de la compagnie transalpine.

« Nous soumettons une offre non-contraignante », a confié à l’agence Reuters Neil Sorahan, le directeur financier de Ryanair. « Je ne peux pas dire grand chose de plus si ce n’est que nous pensons qu’il est pertinent d’être impliqués dans ce processus », précise-t-il. Mais Ryanair ne serait pas la seule à vouloir s’impliquer dans le processus. Selon la presse italienne, EasyJet regarderait aussi Alitalia avec les yeux de Chimène…

Ce même lundi, la concurrente directe de Ryanair a d’ailleurs annoncé le lancement d’un plan de recrutement de 1.200 personnels navigants commerciaux pour anticiper la croissance du groupe, sans préciser les pays d’affectation. EasyJet avait déjà annoncé le recrutement de 450 pilotes au mois de mai, rappelle la compagnie dans un communiqué.

easyjetRyanair baisse des tarifs jusqu’à 9 %

Pas en reste, la compagnie aérienne irlandaise a également annoncé une baisse importante du prix de ses billets dans les prochains mois, accentuant ainsi la pression sur ses concurrents alors que le marché des vols court-courriers en Europe est très compétitif… La réponse du berger à la bergère ?

« C’est un marché concurrentiel. Nous voulons faire baisser le prix des billets de 7 à 8%, peut-être 9% », au cours des trois mois à fin septembre, explique Neil Sorahan. Dans ce contexte de guerre des prix, Joon, l’arme fatale d’Air France pour contrer les low-cost va avoir du mal à s’exprimer… malgré sa marque « lifestyle » comme l’a si bien expliqué Serge Fabre dans son article.

La baisse sera en moyenne de 8%, en rythme annualisé au second semestre de l’exercice fiscal décalé, clos le 31 mars 2018, a annoncé également le directeur financier du transporteur irlandais. Décidément, Ryanair attaque fort cet été… Et EasyJet ne semble pas avoir l’intention de se laisser faire… Bonne chance à Joon…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY