Ryanair a gagné son pari … mais quelles perspectives pour les autres?

On aime ou on déteste, mais la low cost irlandaise continue à progresser. Eurowings ou Transavia ne sont pas prêtes à ravir son leadership. Les chiffres sont impressionnants et la compagnie aérienne est plébiscitée par ses passagers! Les perspectives ne sont pas simples à cerner pour les compagnies aériennes en Europe.

Ryanair : première compagnie aérienne en vols internationaux

Personne en Europe n’aurait pu manquer le communiqué de presse envoyé par Ryanair. IATA a confirmé que Ryanair était la première compagnie aérienne au monde en termes de passagers internationaux. À la fin du mois de Juillet Ryanair avait porté 2551602773_ac17c369e2_z110,7 millions de clients. Ce sont 11,3 millions de passagers durant le seul mois de Juillet 2016. Un record!

Ryanair : 5ème compagnie aérienne mondiale

Ce sont les compagnies américaines qui trustent les premières places en nombre de passagers mais ce sont principalement sur des axes domestiques.

1. American Airlines en incluant US Airways: 146,5 millions

2. Southwest Airlines: 144,6 millions

3. Delta Air Lines: 138,8 millions

4. China Southern Airline: 109,3 millions

5. Ryanair: 101,4 millions

Ryanair est largement en tête à l’international

Les cinq premières compagnies aériennes en nombre de passagers réguliers effectués sur des axes internationaux :

1: Ryanair: plus de 101 millions

2. EasyJet: 62,6 millions

3. Emirates: 51.03 millions

4. Lufthansa: près de 50 millions

5. British Airways: 36,9 millions

Les compagnies régulières n’avaient pas voulu croire dans le low-cost

Les chiffres sont impressionnants quand on les compare à ceux des compagnies régulières comme Air France, British Airways ou même Lufthansa. Ces compagnies n’ont pas cru à l’essor du low-cost sur le court et le moyen courrier. Aujourd’hui, ces compagnies ne semblent toujours pas croire au low-cost long-courrier.

Norwegian est la troisième plus grande compagnie aérienne low-cost en Europe et est cotée à la Bourse d’Oslo depuis 2003. Cette compagnie progresse en ajoutant de Norwegiannouveaux axes en Europe, en Asie et aux États-Unis Elle dispose de 100 avions dont l’âge moyen serait de seulement 3,6 ans.

En Janvier 2012 Norwegian a commandé 222 nouveaux avions dont 100 Boeing 737 MAX8, 22 Boeing 737-800 et 100 Airbus A320neo. Mais ce sont ses 30 Boeing 787-9 Dreamliner qui vont assurer les long-courriers. Un nouveau pavé dans la mare pour les compagnies régulières.

Quelles peuvent être les perspectives pour ces compagnies aériennes ?

La plupart des petites ou moyennes compagnies nationales en Europe font l’objet de cession partielle. Le groupe aérien le plus fragile en Europe semble être Air France/KLM. Si l’état français veut conserver l’indépendance de la compagnie nationale, on peut parier que le groupe ne restera pas isolé longtemps. Alitalia a déjà fait les frais d’un déficit quasi constant et d’un personnel agité. Il est bien possible qu’il ne puisse rester que deux groupes aériens en Europe dans les années à venir.

Ryanair a fait des appels du pied à certaines compagnies européennes pour une coopération. Aujourd’hui, ces appels n’ont reçu aucune réponse favorable. Pourrions nous assister à une alliance entre low-cost ? Ce scenario n’est pas impossible et porterait un coup fatal aux compagnies les plus fragiles.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY