Rencontre avec la faune sauvage

Montagnes imposantes, gorges vertigineuses, forêts verdoyantes, lacs pittoresques, cascades bouillonnantes et tourbières mystiques; la Suisse est un paradis pour les amoureux de la nature. La diversité de la faune sauvage est proportionnelle à celle des paysages suisses. Observez-la avec un guide professionnel.

Observation des bouquetins
Un safari photo avec Urs Grossniklaus, c’est une rencontre intime avec la nature. Depuis plus de dix ans, il emmène les visiteurs observer la faune du Niederhorn. Originaire de la région, ce passioné de photo animalière connaît parfaitement les bouquetins, leurs endroits de prédilection et leurs petites habitudes.

Sur le Niederhorn, les bouquetins prennent volontiers la pose au bord des chemins. On ne chasse pas les bouquetins, ils n’ont donc aucune raison de se méfier de l’homme. Grâce aux visites avec guide proposées par les « Niederhornbahnen », les remontées mécaniques du Nierhorn, il est possible d’approcher à quelques mètres des animaux avec pour seules armes un appareil-photo et une paire de jumelles.
www.niederhorn.ch

Le Trek des bouquetins
D’une durée de deux jours, le «Trek des bouquetins» dans la biosphère UNESCO d’Entlebuch mène par des terrains abrupts vers les hauteurs où vivent les champions de la survie en haute montagne: les bouquetins. Le premier jour, vous arrivez au sommet du Rothorn de Brienz, où vous pouvez profiter d’un panorama à 360° avec vue sur le lac turquoise de Brienz dans la vallée.

En arrière-plan, l’impressionnant massif des Alpes suisses s’élève sous vos yeux. Vous passez la nuit dans le chalet typique de l’Eisee, où vous êtes accueillis par la sympathique Agnès. Temps de marche du premier jour: 3h30. Le deuxième jour de cette randonnée sur les crêtes vous remmène à Sörenberg via l’Eiseesattel avec une fantastique vue panoramique à la clé. Temps de marche: 4h25.
www.steinbock-trek.ch

Les amours du cerf dans le Vallon du Réchy
Le Vallon de Réchy, au sud de Sierre, est resté à l’écart des atteintes humaines. Ce paysage intact, est parcouru de ruisseaux au cours irrégulier et parsemé de petits lacs alpestres et de bas-marais peuplés de plantes rares, qui récompenseront le randonneur de ses efforts. Le haut de la vallée n’est desservi par aucune route et offre ainsi des conditions idéales pour la randonnée et l’observation de la faune en toute tranquillité.

Le paysage y est marqué par les glaciations: roches moutonnées, moraines et cuvettes témoignent du passage des glaciers aujourd’hui disparus. Partez à la rencontre avec le seigneur de la forêt en automne, pendant le brâme du cerf. La guide Pascale de Swiss Alpine Emotion vous montre le chemin et vous offrira une fondue de chasse au milieu de nulle part.
www.swissalpineemotion.com

Observer les chamois au Parc régional Chasseral
Ce parc naturel du Jura bernois abrite une faune et flora diversers. On peut y voir des marmottes, mais aussi des chamois, surtout en fin de journée. La plupart des randonnées avec guide et observation de la faune sauvage convergent vers le point de vue de la Corne de l’Ouest.
www.parcchasseral.ch

Épier le gypaète barbu au Parc National Suisse
Ce circuit traverse de belles forêts de pins pour monter à l’alpage de Stabelchod, où les marmottes se donnent en spectacle. On emprunte ensuite le val Stabelchod jusqu’à un point d’observation d’où il est possible, avec un peu de chance, d’épier le gypaète, le cerf et le chamois.
www.nationalpark.ch/fr

Assister au rut des cerfs
En automne, quand retentit le brame du cerf au fond de la forêt d’Aletsch, c’est l’heure de partir à la chasse. Le mieux est de partir à l’aube : on a alors une chance d’observer le rituel nuptial. Une expérience qui ne laisse jamais indifférent.
www.pronatura-aletsch.ch

Pour un aperçu complet, voir
MySwitzerland.com/observationfaunesauvage

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY