Rachat de Wow par Icelandair compromis

Annoncé plus tôt ce mois, le rachat de Wow Air par le groupe Icelandair pourrait ne pas se faire. En effet, la bourse islandaise a temporairement mis en pause les transactions relatives aux actions d’Icelandair lundi à la demande de l’autorité financière de supervision « pour protéger l’équité des investisseurs ».

Les transactions ont repris dès le moment où le groupe Icelandair a annoncé qu’il jugeait peu probable d’être en mesure de répondre aux conditions de rachat avant une réunion des investisseurs prévue ce vendredi. « Le groupe Icelandair a convoqué les actionnaires à une assemblée le 30 novembre. Ils décideront à ce moment si le rachat de Wow Air hf. sera validé », peut-on lire dans un communiqué.

« Le rachat d’actions contient de nombreuses conditions qui doivent être remplies avant l’assemblée. A l’heure actuelle, le groupe Icelandair estime qu’il est peu probable que toutes les conditions soient satisfaites d’ici à vendredi.» Le communiqué s’achève sur la conclusion que « la compagnie va continuer à travailler sur la transaction et les parties continuent de dialoguer sur les prochaines étapes.»

A noter que la transaction est également soumise à l’approbation des autorités de surveillance de la concurrence. Les parts de marché combinées des deux compagnies aériennes se montent à près de 80%.

Le groupe Icelandair se retrouverait donc en situation de quasi-monopole sur le transport aérien dans la région. Il a cependant souligné son intention de conserver les deux compagnies aériennes comme deux marques séparées.

Selon plusieurs rapports, le groupe veut racheter l’ensemble des actions de Wow pour un montant de $18 millions. Les actionnaires de Wow se verraient attribuer l’équivalent de 5,4% des actions du groupe Icelandair après la transaction.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY