Qui sont ces nouveaux naturistes?

Depuis quelques années, les adeptes du naturisme sont de plus en plus nombreux. France 4 Naturisme, le leader des villages campings naturistes le constate, avec une augmentation exponentielle de son CA (+7% en 2016, 10,4% en 2017).

Si cette courbe évolue, c’est que le naturisme a des atouts indéniables dans la société actuelle. Liberté, tolérance, simplicité, respect, nature… des valeurs qui séduisent, un état d’esprit qui s’affirme !

Mais justement, qui sont ces personnes capables du jour au lendemain de faire tomber le maillot ? Quel est leur profil ? Quelles sont leurs motivations ? Plutôt jeunes ou retraités ? Plutôt aisés ou classe moyenne?

Afin de répondre à ces questions, France 4 Naturisme a lancé une étude auprès de 5400 personnes ayant séjourné dans un de ses établissements en 2016 ou 2017.

*Etude réalisée en France par le cabinet Protourisme de février à mars 2018 auprès de 5400 personnes.

++++++

CHIFFRES CLES :

  • 13% de nouveaux naturistes depuis 2016.

  • 91% qui souhaitent clairement revenir en séjour naturiste.

  • Une moyenne d’âge en plein rajeunissement : 14% de moins de 40 ans contre 6% chez les clients fidèles.

  • Les déclencheurs principaux : le désir de liberté, de ressourcement et de communion avec la nature.

++++++

Profil du nouveau naturiste

On constate que le nouveau naturiste est plus jeune, avec une moyenne d’âge en plein rajeunissement : on compte 14% de moins de 40 ans contre 6% chez les clients fidèles.

Il s’agit essentiellement de couples ou de familles avec jeunes enfants : 63% de couples, 23% de familles. Chez les familles, les enfants ont une moyenne d’âge de 9 ans.

Leur niveau de vie est plutôt aisé : 33% sont des cadres ou chefs d’entreprise, 19% sont des foyers gagnant plus de 5000€ par mois.

Leur origine : 13 % d’Île de France, 12% de Rhône Alpes, 11% d’Aquitaine.

L’image avant / après

A la question « Quelle image aviez-vous du naturisme avant de le pratiquer ? », les réponses sont positives. Avant de tenter l’expérience, ces nouveaux naturistes avaient peu d’apriori sur la pratique (22% disent « aucune »), mais des images positives liées à la liberté et à la nature : « une forme d’anticonformisme qui m’attirait. Le retour aux choses simples et naturelles. » Les mots qui ont été les plus cités : positif, liberté, nature, respect, ressourcement, extravagance.

7% d’entre eux ont également parlé de gêne à cette question ouverte, terme qui n’est plus revenu à la question « Quelle image en avez-vous maintenant ? », qui a recueilli des réponses ultra positives.

Verbatim

« Notre image maintenant ? Encore meilleure ! A la liberté, nous avons ajouté la reconnexion avec la nature, et la convivialité dans une ambiance familiale qui nous tient à cœur. »

« Le naturisme est devenu pour moi une évidence, une valeur d’universalité, un havre de paix. Nous vivons dans un monde de paraître, le naturisme c’est la vérité du corps. On peut y révéler ses blessures et rien ni personne ne nous jugera. »

« C’est un univers dans lequel on se sent vraiment bien. On s’accepte, on a confiance et pour rien au monde on ne voudrait abandonner cet art de vivre privilégié. »

« Content d’avoir pu constater que la communion des personnes entre elles, quelles que soient leurs conditions sociales, et avec la nature, procure un bien-être et une plénitude immense. »

« Une excellente image, j’en garde un souvenir très agréable et « libérateur ». J’apprécie la bienveillance des naturistes, leur simplicité, l’absence de regards scrutateurs. Une communion saine avec la nature. »

« La déconnexion de la société stressante. Plus de tabous et de préjugés. Un sentiment de bien-être. »

«Superbe. Désormais les vacances sont naturistes sinon rien. » 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY