Qui pourra résister à Airbnb, HomeAway et TripAdvisor ?

Deux sociétés allemandes viennent de fusionner pour tenter de résister aux grandes entreprises de la « share-economy ». 9flats et Wimdu se rapprochent pour combiner leur offre de locations et faire des économies d’échelle. Est-ce suffisant pour résister ? Nous avons quelques doutes !

Les majors américaines séduisent les loueurs et les clients

HomeAway est désormais dans l’escarcelle d’Expedia. HomeAway est constitué de marques connues comme Abritel, Homelidays, VRBO. Ce sont plus d’un million d’annonces dans 190 pays. TripAdvisor, de son côté, possède une panoplie d’entreprises de locations comme Flipkey, Holiday Letting.

Dernièrement, HouseTrip est venue rejoindre la constellation de sociétés de locations entre particuliers de TripAdvisor. Enfin, Airbnb est toujours à la une des journaux financiers surtout pour sa capitalisation monstrueuse (3 milliards de capital). Si son introduction en bourse intervient en 2017, les experts évaluent Airbnb à 30 milliards de dollars. De nombreuses grandes villes tentent de freiner l’essor de ces locations entre particuliers.

Quasiment toutes les grandes capitales mondiales se rebellent. Paris est une des villes importantes en termes de location qui commence à prendre des mesures. Barcelone songe également à mettre en place une réglementation draconienne. Les autorités à San Francisco, New York, Bruxelles, Berlin ou Melbourne ont déclaré la guerre à la location meublée touristique. On pourrait ajouter à la liste des grandes entreprises Priceline qui via Booking.com propose de la location, mais nous n’avons que très peu d’informations.

Wimdu et 9flats fondées en Allemagne il y a cinq ans se rapprochent

Les responsables précisent que le nombre de locations pourrait monter à 500 000. Par ailleurs le chiffre d’affaires communiqué par un média allemand pourrait être de 100 millions d’euros. Les deux marques devraient être conservées et le siège principal sera à Singapour.

9Flats avait installé son siège en Asie afin d’éviter les problèmes avec la municipalité de Berlin. Nous savions que ces sociétés étaient sur le marché. En fusionnant, la nouvelle entité permet à certains actionnaires de ne pas tout perdre dans cette aventure. Ce sera difficile…

D’autres entreprises de locations d’appartements de particuliers survivent

Il existe plusieurs sociétés qui ont misé sur des segments d’offres. Cela leur permet de se différencier des grandes sociétés américaines. Par exemple MisterBnb s’est spécialisé dans des offres pour les gay. Villa-bali.com basée à Singapour ne loue que des villas de qualité. Ils ont ajouté d’autres destinations comme le Sri-Lanka ou l’île Maurice.

La « sharing economy » ou l’économie de partage est en fait un grand business où tous les coups sont permis. Il y aura sûrement quelques morts dans cette bataille mondiale.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY