Quel avenir pour le secteur du Voyage?

Une récente étude, qui devrait d’abord permettre aux entreprises de  détecter leurs faiblesses organisationnelles, fournit une vision globale de l’avenir du secteur et expose les différentes tendances à adopter pour surmonter les perturbations liées au climat politico-économique actuel et à venir.

« La technologie n’a jamais offert autant de possibilités pour l’industrie du voyage», estime Alex Luzarraga, Vice President Corporate Strategy d’Amadeus IT Group, «mais la situation est en train de s’inverser. Nous faisons face à un climat de méfiance et un populisme grandissant. Les choses que nous tenons pour acquises, telles que la libre circulation en Europe sans passeport, par exemple, risquent d’être compromises à l’avenir », déplore-t-il.

C’est sur base de ce constat qu’Amadeus et A.T. Kearney, spécialiste international du conseil en stratégie, viennent de publier un rapport dont l’objectif est d’orienter les entreprises du Voyage face aux éventuels problèmes qu’elles rencontreront au cours des cinq à sept prochaines années.

À travers leur étude « Et si… ? Quel avenir pour le secteur du Voyage ? », Amadeus et A.T. Kearney souhaitent donner à l’ensemble des acteurs du Travel les clés pour comprendre les enjeux du monde, s’adapter aux nouvelles problématiques et prospérer dans des conditions inédites.

rapport2-1Le rapport, commandité par Amadeus, met en lumière quatre scénarios auxquels les entreprises doivent impérativement se préparer afin de tirer parti de la croissance économique à venir.

Pour ce faire, les professionnels du Tourisme doivent baser leurs réflexions sur les deux tendances qui, selon Amadeus, sont à l’origine de la transformation du Tourisme et s’avèrent primordiales pour garantir ses prochains succès en matière de digitalisation et d’amélioration de l’expérience-voyage.

Personnalisation VS commercialisation de masse

La technologie permet de collecter les données des consommateurs et d’utiliser l’intelligence artificielle afin de mieux comprendre le comportement des voyageurs. Elle peut aussi permettre de répondre à leurs besoins de manière individuelle, plutôt que d’adopter une approche standardisée plus traditionnelle.

Intégration VS fragmentation

La coopération des gouvernements et le partage des informations entre les entreprises seront nécessaires, aussi bien de la part des aéroports et des compagnies aériennes, que des services à destination tels que les hôtels, restaurants et transports routiers.

Quatre scénarios

Inspirés de quatre artistes aux mouvements complètement divergents, les scénarios détaillés exposent les axes politico-économiques potentiels auxquels les acteurs du Voyage devront s’adapter s’ils souhaitent maintenir leurs activités.

6643290037_7ac713ccf1_bLe scénario Picasso décrit un monde fragmenté, marqué par le développement du populisme et une hausse de l’insécurité, avec pour conséquence davantage de restrictions sur les destinations de voyage.

Dans le même temps, d’autres pays prospèrent et sont dans une phase de croissance économique forte. Les entreprises investissent en innovation afin de toucher un plus grand nombre de consommateurs au travers de canaux mobiles, et cette interaction leur permet de fournir des offres personnalisées plus adaptées.

dali-livre-cuisine-gala-07Le scénario Dali prédit que les comportements sociaux et la prospérité économique vont générer un environnement plus favorable au partage des données. Ceci s’accompagne de lois de confidentialité plus souples et d’un allègement de la réglementation, favorisant ainsi une plus grande personnalisation des voyages. Les voyages sont plus rapides, moins chers et plus sécurisés. Les voyageurs y gagnent : moins de contrôles de sécurité aux frontières et plus d’informations en temps réel concernant les événements inattendus (vols retardés, etc.).

bosch_tentation_messeDans le scénario Bosch, les frais d’exploitation augmentent pour l’ensemble du secteur, les entreprises étant confrontées à d’innombrables lois de protection des données, du travail, fiscales et juridiques. Nous faisons face ici à un monde fragmenté, basé sur le protectionnisme et la méfiance. Face à l’environnement politique du scénario Bosch, les voyageurs recherchent le confort en privilégiant les marques de confiance et en effectuant leurs réservations directement auprès de fournisseurs de voyages réputés.

tableau-sur-toile-marilyn-monroe-warhol-alhuilesurtoileLe scénario Warhol, enfin, se caractérise par l’intégration et la standardisation des voyages, découlant principalement d’une croissance économique solide en Asie, qui donne lieu à une augmentation de la classe moyenne disposant de plus de revenus pour les voyages et les loisirs. Les voyageurs optent plutôt pour des voyages à bas prix, suivant le modèle de commerce de masse, plutôt que des options personnalisées, même dans un monde sans frontières.

Lire l’intégralité du rapport (en anglais) à l’adresse http://urlz.fr/5BBd

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY