Queen Mary 2 contre trimarans, la course de l’été 2017

Le Queen Mary 2 et quatre multicoques de 30 mètres de long, barrés par des des stars de la voile, François Gabart, Francis Joyon, Thomas Coville et Yves Le Blévec, s’élanceront le 25 juin 2017 de Saint-Nazaire en direction de New York, dans le cadre d’un projet baptisé The Bridge.

Qui, du paquebot ou des maxi-trimarans de stars de la voile, décrochera le « ruban bleu » en traversant l’Atlantique le plus rapidement ?

Les six jours de l’Atlantique

L’arrivée du Queen Mary 2 est prévue le 1er juillet à New York, la course devrait donc durer six jours. En toute logique, le paquebot, avec 28 nœuds (52 km/h) de vitesse de croisière, est quasiment sûr de l’emporter face aux Formule 1 de la voile, capables d’accélérations à 35 nœuds (65 km/h). A moins que… Selon les statistiques, il y a 10% de chances que le Queen Mary 2 soit battu », selon les conditions météorologiques, explique le concepteur de ce projet, Damien Grimont, lui-même ancien coureur au large — il a fait deux fois la Route du Rhum — qui a eu l’idée de cette « ‘course » inédite il y a 5 ans, avec l’envie, au départ, de faire revenir le Queen Mary 2 à Saint-Nazaire, où il a été construit.

De nombreuses festivités

Les multicoques prendront leurs quartiers le 15 juin à Nantes, ville associée au projet, d’où ils rejoindront Saint-Nazaire par la Loire. Le Queen Mary 2, lui, arrivera en provenance de Southampton, en Angleterre.

L’événement sera couplé avec les commémorations du Centenaire de la guerre de 1914-1918 à Saint-Nazaire. De nombreuses festivités sont prévues avant le départ, mais aussi à l’arrivée avec un concert de jazz à Central Park. La star française du basket américain Tony Parker est l’ambassadeur de The Bridge.

Un paquebot entièrement affrété

Le coût de l’affrètement du Queen Mary 2 est de 9 millions d’euros, une somme financée par de nombreuses entreprises qui ont acheté des cabines à bord. Sur les 1.300 cabines, 650 ont déjà été vendues aux entrepreneurs pour leurs clients.

Bateau de la compagnie britannique Cunard, le Queen Mary 2 avait quitté Saint-Nazaire le 22 décembre 2003 après deux ans de construction qui avaient fait de lui, à l’époque, le plus grand et le plus cher paquebot jamais construit — ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY