Quand Waterloo ne veut plus être une morne plaine

© Wallonie Belgique Tourisme

Depuis le 1er avril dernier, le groupe français Kléber Rossillon est devenu le concessionnaire du Mémorial de Waterloo 1815. Une nouvelle offre culturo-touristique se met progressivement en place avec l’espoir de capter, d’ici 3 à 5 ans, entre 250.000 et 300.000 visiteurs chaque année au pied de la célèbre Butte du Lion.

Résultat de recherche d'images pour "waterloo enfant animations"Factuellement, le nouvel opérateur va profiter de trois événements cette année pour tenter de séduire déjà de nouveaux publics : le 250ème anniversaire du duc de Wellington (18 et 19 mai), la reconstitution de la bataille du 18 juin 1815 (22 et 23 juin) et enfin, les 17 et 18 août, les 250 ans de la naissance de Napoléon.

Kléber Rossillon dit avoir à ce jour engagé déjà au bénéficie de son 10ème site touristique en gestion (les 9 autres sont dans l’Hexagone) près d’un million d’euros dont la moitié pour transformer et (re)décorer les deux restaurants qui bordent et le nouveau musée (2015) et l’impressionnant Panorama de la Bataille (conçu pour le centenaire), aujourd’hui heureusement classé et enfin mieux protégé.

Ambiance militaire

« Les nouveaux aménagements dans nos espaces horeca permettent d’immerger davantage le public dans l’ambiance qui pouvait régner à la veille de la bataille » précise Catherine Coste, nouvelle manager du site waterlotin.

Géré avant par le groupe « Restauration Nouvelle », les salles de restaurant ont aujourd’hui tout autre allure ! Ainsi, « Le Wellington » est décoré à la manière d’une auberge de troupes. Le visiteur y trouvera une offre de type « brasserie », les espaces étant configurés aussi pour accueillir des groupes.

Autre optique avec « Le Bivouac » qui propose une cuisine semi-gatronomique. L’ambiance est plutôt ici de type « cercle militaire » avec de confortables sièges en velours rouge et un coin salon très cosy.

A l’étage, des salles ont été aménagées pour accueillir des séminaires avec une jauge pouvant aller jusqu’à 300 personnes.

Au son du canon

Au-delà du remarquable musée du Mémorial (suite à un récent investissement de 40 M€ engagé par la Région Wallonne !) du Panorama, de la Butte avec ses 226 marches et de la ferme voisine d’Hougoumont, Kléber Rossillon a décidé d’« animer » le site dès cette saison, tous les jours en été et du jeudi au dimanche d’avril à juin ainsi qu’en septembre et octobre.

Résultat de recherche d'images pour "waterloo enfant animations"Ainsi, un bivouac est installé au pied de la Butte du Lion où le visiteur rencontre et s’entretient avec un fusilier ou un grenadier qui initiera aux stratégies militaires et au maniement des armes de l’époque, dont un impressionnant canon Gribeauval de 4 livres avec tir à blanc 3 fois par jour !

Le visiteur croisera aussi des cavaliers de la Grande Armée tandis qu’un soldat hollando-belge racontera au public les charges de la cavalerie menée, dans l’après-midi du 18 juin 1815, sous les ordres de maréchal Ney.

L’objectif, on l’aura compris, est de vraiment « faire vivre » le site avec des animations spectaculaires et accessibles à tous les publics. Une offre scolaire plus pointue mais aussi encore plus vivante est en préparation pour la saison prochaine.

En savoir plus : www.waterloo2015.be

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY