Quand les meilleures compagnies imitent les low-cost

Singapore Airlines, une des meilleures compagnies aériennes au monde, annonce vouloir publier des tarifs « basiques » où il faudra payer pour réserver son siège. C’est navrant pour une compagnie aussi prestigieuse. Elle n’est pas la seule et les compagnies adorent ces revenus « auxiliaires ». Les passagers, un peu moins !

Singapore Airlines fait payer la réservation de son siège

De nouveaux types de tarifs seront introduits le 20 janvier prochain pour tous les billets vendus dans le monde sur Singapore Airlines et sa filiale régionale SilkAir. Selon la classe de voyage, les clients auront jusqu’à trois types de billets d’avion : Lite, Standard et Flexi, à choisir lors de la réservation.

Dans le cadre du nouveau système tarifaire, les voyageurs voyageant en classe économique devront maintenant payer pour choisir leur place à l’avance (une option actuellement gratuite) pour le tarif « lite ». Le tarif est d’environ 5 € par siège…

Une exception pour les familles ou les détenteurs de carte de fidélisation

La sélection des sièges sera toujours disponible à l’avance sans frais pour les familles avec enfants de 12 ans et moins dans la même réservation.

Ceux qui choisissent les tarifs « Standard et Flexi » n’auront pas besoin de payer pour la sélection anticipée des sièges, mais une nouvelle catégorie de sièges «zone avant», que les compagnies aériennes disent être en forte demande sera facturée pour les tarifs Standard.

La sélection préalable gratuite des places sera disponible quel que soit le type de tarif pour les membres du Club PPS et certains membres KrisFlyer Elite Gold et Krisflyer Elite Silver.

Il faut bien faire progresser les revenus « auxiliaires »

Il est évident que ce type de supplément est une excellente source de revenus auxiliaires pour la compagnie aérienne, Cependant, les passagers ont intérêt à faire leurs comptes avant de réserver.

La compagnie singapourienne n’est malheureusement pas la seule à facturer la sélection de siège à l’avance sur les tarifs les plus bas. On y trouve la plupart des compagnies européennes, américaines et certaines compagnies comme Malaysia Airlines ou Emirates.

Ce type de facturation est tout de même pitoyable

Demain, quand vous irez au cinéma, vous allez payer pour voir le film et on vous fera payer un supplément pour le fauteuil ? Si les compagnies aériennes low-cost nous ont habitués à facturer la réservation du siège et le bagage enregistré. Les « majors » ont suivi la tendance.

Dernièrement même Air France fera payer le bagage enregistré sur les vols vers les Etats-Unis.

Si on peut comprendre qu’il y ait un supplément pour des sièges comportant plus d’espace pour les jambes en particuliers ceux sur les issues de secours ; ces suppléments deviennent une fâcheuse habitude.

Les revenus « auxiliaires » deviennent stratégiques

En 2016, ce ne sont pas les compagnies low-cost qui facturaient le plus de suppléments. Les premières sont américaines : United (6 milliards de dollars), Delta (5 milliards), American (4,9 milliards), Southwest (2,8 milliards) et la première européenne : Air France-KLM avec 2,1 milliards de dollars.

Un vrai pactole que les compagnies ne vont pas lâcher de sitôt…

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY