Quand les jeunes cons volent!

Il y a souvent des soucis à l'arrivée !!!

Un jeune chinois a été arrêté et condamné à payer une amende pour avoir « ouvert les installations aéronautiques sans autorisation », rapporte South China Morning Post. Heureusement, l’avion avait atterrit… Si ça arrive souvent en Chine, ça se passe désormais aussi en Europe… Les cons, ça ose tout… d’où qu’ils viennent !

Le jeune homme de 25 ans, identifié uniquement par son nom de famille, Chen, revenait de l’île de Hainan. Alors que l’appareil atterrissait à l’aéroport de Mianyang (regarder sur Wikipedia pour savoir où ça se trouve), le jeune homme avait très chaud et se sentait étouffer. Pour respirer de l’air frais (en Chine !!!), il a alors ouvert une issue de secours de l’avion. Problème, son geste crétin a déclenché par la même occasion le toboggan d’évacuation…

« Il faisait tellement chaud dans l’avion. J’ai juste abaissé la poignée de la fenêtre (sic) qui se trouvait devant moi. Quand la porte est tombée, j’ai paniqué », s’est défendu l’hurluberlu totalement inconscient des risques de son acte. (Hé oui, c’était une porte-fenêtre).

L’équipage a alerté la police, le jeune homme a été placé en garde à vue 15 jours et condamné à payer une amende de 70.000 yuans (9.000 €) pour couvrir les frais (dixit la compagnie aérienne… qui n’a pas fourni de justificatifs).

Un incident récurrent en Chine… Mais pas seulement !

Cet événement n’est malheureusement pas un acte isolé en Chine. Il n’est que le énième (et sans doute pas dernier) d’une longue série d’incidents de sécurité à bord des avions de l’Empire du Milieu ces dernières années.

En 2016, un jeune passager qui prenait l’avion pour la première fois avait ouvert la porte de secours, ignorant les instructions du personnel, juste avant le décollage. Le vol avait été retardé d’une heure. Et il y a tellement d’autres actes d’incivilité a recenser dans les compagnies chinoises… Mon ami Serge Fabre pourrait vous les raconter au kilomètre… Mais revenons à nos crétins volants qui sont désormais partout.

Car, il n’y a pas qu’en Chine que les jeunes agissent

En Europe, c’est un voyageur polonais qui a fait de même début janvier 2018. Passager d’un vol Ryanair, il a quitté l’avion par la sortie de secours après son arrivée à l’aéroport de Malaga en Espagne.

Certes, l’avion était arrivé avec une heure de retard et les passagers n’avaient pas été autorisés à sortir de l’appareil pendant plus d’une demi-heure … Le tout, sans aucune explication de l’équipage. Qui n’a pas connu ça ? Même avec une très grosse envie de pipi… Ben on attend… Et on serre les fesses.

Mais pas Victor, notre jeune passager polonais (En chinois, on prononce Chen). Ç’aurait même été la goutte d’eau qui a mis le feu aux poudres et l’a fait déborder. On le voit, sur une vidéo publiée par un autre passager, passer la porte de la sortie de secours, sortir avec son sac et s’asseoir sur l’aile, prêt à sauter. (voir ci-dessous) Il ne l’a pas fait… (c’est haut quand même !!!). Et il avait peut-être des circonstances atténuantes pour expliquer son geste fou… (et pas seulement par une très très très… grosse envie de pisser!)

Selon son voisin de siège, Victor serait asthmatique et aurait utilisé son inhalateur plusieurs fois pendant le vol. Quand il a eu une nouvelle crise, après l’atterrissage, il a demandé de quitter l’avion en priorité. Comme ça lui a été refusé, il a donc décidé de sortir par lui-même… CQFD.

Mais le pire, ce n’est pas son geste insensé, c’est que sur la vidéo, on entend clairement les passagers rigoler, inconscients eux-aussi… au lieu de lui demander de rentrer ou d’avertir l’équipage…

Comme aurait pu le dire La Palice (voir Wikipedia) : « Passées les bornes, y’a plus de limites ! »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY