Quand l’épidémie établit des records… aériens !

Les seuls records, auxquels nous assistons chaque jour, sont le nombre de personnes infectées par le Covid-19. Pas très drôle. Il faut bien évoquer d’autres records un peu plus sympathiques. Non ?

La compagnie aérienne qui relie l’île de Tahiti à la France ne peut plus se poser aux Etats-Unis. Washington a interdit l’accès du territoire américain aux passagers arrivant de l’espace Schengen pendant au moins un mois. Cela oblige certaines compagnies aériennes à trouver des solutions. Auparavant, la compagnie Air Tahiti Nui se posait à Los Angeles.

Elle a trouvé une solution … et établit un record du monde !

Les performances du nouvel avion d’Air Tahiti Nui ont permis de passer outre l’interdiction d’escale aux USA. La compagnie aérienne a donc fait son premier vol sans escale de plus de 16.000 km pour une durée de 16h30.

Portée par les vents dominants et disposant de nombreux aérodromes de déroutement sur la fin de parcours, cette performance pourra être renouvelée… si les clients sont au rendez-vous. C’est un record du monde pour un vol … domestique (Tahiti est en Polynésie française) !

Les capacités du Boeing 787-9 Dreamliner

L’itinéraire a été rendu possible grâce à l’utilisation du Boeing 787-9. Grâce à sa capacité à très longue distance, l’avion est en mesure d’assumer cette tâche exceptionnelle. Cependant, il est également aidé par les avantages des vents arrière, dont l’absence n’aurait peut-être pas rendu ce voyage possible.

Les vols réguliers entre l’aéroport de Faaa (Papeete) et Paris au cours des prochains jours avec Air Tahiti Nui devraient également voler avec le Boeing 787-9, mais il devrait y avoir une escale.

Les vols retour devraient faire escale à Vancouver

Dans les prochains jours, d’autres vols à destination et en provenance de l’aéroport Paris Charles de Gaulle et de l’aéroport international de Tahiti seront réacheminés par le Canada le 14 mars à 21h20 UTC et la Guadeloupe les 16, 18 et 19 mars. L’escale au Canada devrait être Vancouver.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY