Quand la pilote pète les plombs

La commandante de bord du vol United Airlines qui reliait Austin à San Francisco a fortement perturbé son propre vol avec un discours étonnant et totalement incohérent.

Le 11 février dernier, au moment où les passagers prenaient place dans l’avion à destination de San Francisco, une femme a pris le micro pour leur souhaiter la traditionnelle bienvenue à bord dans les haut-parleurs. C’était l’une des deux pilotes.

« Elle était en civil et a commencé par nous demander de voter pour savoir si elle devait endosser son uniforme ou prendre les commandes comme ça.» , raconte un passager à «USA Today».

Mais les passagers n’étaient pas au bout de leur surprise quand la commandante s’est mise ensuite à faire des commentaires sur les deux candidats à l’élection présidentielle américaine. Elle les a qualifiés de « menteurs » et a même employé d’autres termes plus crus avant d’évoquer son divorce raconte le journal. Enfin, devant les voyageurs médusés, elle a conclu son discours par un message qui se voulait rassurant : « Mais ne vous inquiétez pas, c’est mon copilote qui va assurer le vol. C’est un homme

Ça n’a visiblement pas suffit. Pas rassurés, et on peut le comprendre, une vingtaine de passagers ont quitté l’appareil, imités quelques minutes plus tard par la commandante de bord qui a planté tout le monde et est rentrée chez elle. Le vol est parti avec deux heures de retard avec un nouvel équipage. « Nous nous excusons du contretemps », a communiqué (brièvement) United, sans plus de détails sur l’incident. Une enquête a été ouverte par la compagnie.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY