Qatar: pendant le blocus, le business continue

La date du 5 juin 2017 restera longtemps gravée dans la mémoire du Qatar. En peu de temps, la petite monarchie gazière s’est retrouvée placée sous un quasi-embargo. Sa seule frontière terrestre a été verrouillée par l’Arabie saoudite et Qatar Airways avait l’interdiction de survol. Mais le Qatar a trouvé les ressources nécessaires pour rebondir, en attendant la fin du blocus.

Le business du fret en plein essor

Turkish Airlines et Qatar Airways ont réalisé des dizaines de vols entre la Turquie et Doha afin de transporter le fret nécessaire. Les vols ont commencé à transporter leur cargaison nourritures dès le 6 juin.

Parmi les vols Turkish Airlines, ce sont des appareils de type Airbus 330 avec une capacité maximale de décollage de 69 tonnes qui décollent d’İzmir. Qatar Airways, de son coté, a quasi son propre terminal à Istanbul, avec des Boeing 777 ainsi que des Airbus A330. On évoque cinq vols quotidiens entre les deux pays les jours les plus fréquentés.

Qatar-Airways nouvelle business 1Qatar Airways sera au Salon du Bourget (19 au 15 Juin)

En fait la compagnie aérienne qatarie va être fière de montrer son nouveau siège en classe affaire que la compagnie a nommée « QSuite ». Le Salon du Bourget sera le lieu de la première présentation publique de ce siège à bord d’un appareil 777.

Une expérience nouvelle en classe affaire

QSuite est le premier siège capable de se transformer en lit double en Classe Affaires. Il est composé de panneaux modulables permettant aux passagers de recréer leur propre espace privé ou convivial. De même, les écrans de télévision peuvent se déplacer pour permettre de retrouver sa famille, ses collègues, ses amis dans un espace allant jusqu’à quatre personnes.

Ce siège a déjà reçu une récompense

Le nouveau siège de Qatar Airways a déjà été distingué par l’industrie aéronautique en recevant le prix de la Meilleure Innovation Aérienne de l’Année aux ULTRAS 2017 (Ultimate Luxury Travel Related Awards).

QSuite a donc été primé avant même sa mise en service, ce qui laisse déjà présager de son impact sur les standards haut de gamme dans le monde de l’aviation. Il va être progressivement installé sur l’ensemble de la flotte. Il faudra donc attendre encore un peu avant de le tester.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY