Qatar Airways perd beaucoup d’argent… mais tout va bien !

On se pose toujours des questions sur ces compagnies aériennes du Golfe. Elles perdent pour la plupart de l’argent mais elles conservent le soutien des états concernés. Pendant ce temps, des compagnies aériennes en Europe (dont Aigle Azur ou XL Airways) doivent déposer le bilan pour des pertes ridicules comparées à celles des concurrents du Golfe.

Qatar Airways : une perte de plus de 600 M€ !

Qatar Airways a annoncé mercredi 18 Septembre une perte de 2,3 milliards de riyals qataris (640 M€) pour l’année se terminant le 31 mars 2019. Les résultats marquent une perte plus notable par rapport à l’année précédente, lorsque la société affichait environ 60 M€. Mais tout va bien, la flotte de la compagnie aérienne a grossi de 25 appareils et a accueilli son 250e avion en mars 2019. Allez comprendre !

Des justifications très habituelles

Le patron de la compagnie aérienne, Akbar Al Baker, a déclaré dans un communiqué que les pertes étaient imputables à « la perte de routes matures, à la hausse des coûts de carburant et aux fluctuations des taux de change ».

Par ailleurs Qatar Airways est confrontée depuis 2 ans à l’embargo imposé par ses voisins qui a limité ses liaisons aériennes.

Qatar Airways ouvre toujours de nouvelles destinations

Elle a lancé 11 nouvelles destinations au cours de l’exercice précédent, mettant en ligne 31 nouvelles destinations depuis le début de l’embargo, indique le communiqué.

Le patron de la compagnie indique : « Malgré des défis sans précédent dans l’industrie du transport aérien, je suis très fier de la croissance de notre flotte, de l’extension de notre réseau et de la hausse de nos revenus totaux (13 milliards d’euros), soit une hausse de 14% » (tout en perdant davantage d’argent).

Qatar Airways a de plus en plus de participations financières

La compagnie (appartenant à l’émirat de Qatar) a acquis une participation de 5% dans China Southern Airlines au cours de l’exercice, lui permettant d’accéder au marché en forte croissance de la Chine continentale.

Elle détient également des participations minoritaires dans International Airways Group (IAG), filiale de British Airways, LATAM Airlines, Cathay Pacific Airlines.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY