Qantas voudrait bien voir partir Qatar Airways de Oneworld

Certains prédisent la fin des alliances aériennes. Pour le moment, il est certain que les grandes compagnies préfèrent y être. Les compagnies aériennes membres d’une alliance offrent aux passagers des avantages mutuels tels que des points ou miles de fidélité, un accès aux salons aéroportuaires et partagent certaines capacités de réservation. Qatar Airways a menacé de partir de Oneworld et cela ne déplairait pas à la compagnie australienne Qantas.

Le patron de Qatar Airways a menacé de quitter l’alliance Oneworld

Il a indiqué récemment que des partenaires de l’alliance le considèrent plus comme une menace que comme un allié. Al Baker est réputé pour ses déclarations extravagantes et controversées. Il a menacé de quitter l’alliance car Qatar Airways a un différend avec Qantas.

La compagnie du Golf souhaiterait augmenter le nombre de vols vers l’Australie et Qantas fait de son mieux pour lui barrer la route. Qatar Airways a déjà menacé de quitter Oneworld à la suite d’un différend avec American Airlines.

Qatar Airways voudrait se développer sur l’Australie

Le transporteur tente de lancer des vols à destination de Brisbane mais Qantas, qui a également une alliance formelle avec Emirates, a réussi à faire pression pour éviter une expansion.

La compagnie aérienne australienne affirme que Qatar Airways fait du dumping grâce à l’appui de l’émirat. Alan Joyce a déclaré ouvertement que Qatar Airways était une compagnie « non commerciale et non compétitive » en vendant des billets en dessous du prix de revient.

Le patron de Qantas ne prend pas de gants

Alan Joyce a déclaré : « Si le Qatar estime qu’ils feraient mieux en étant en dehors de Oneworld, c’est leur choix ». Dans le même temps, le patron de Qantas ajoutait que le partenariat entre Qantas et Emirates signifierait que ses passagers ne seraient pas affectés par la sortie du Qatar.

Le départ de Qatar Airways de Oneworld serait proche

De hauts responsables du secteur ont indiqué que le dernier conflit en cours serait peut-être la goutte d’eau qui pourrait inciter Qatar Airways à sortir de Oneworld. Une réunion des 13 compagnies aériennes membres de l’alliance est prévue à New York début décembre.

La sortie éventuelle du Qatar supprimerait environ 30 destinations et cinq pays du réseau Oneworld, lui laissant environ 1000 destinations et 150 pays. On est loin d’une catastrophe. Par ailleurs, il faudrait un an au Qatar pour sortir de l’alliance, qui devra payer plusieurs millions de dollars en frais de sortie. Le Qatar a refusé de commenter.

Il pourrait y avoir des réactions en chaîne

Dans le cas du départ de Qatar Airways de Oneworld, la compagnie du Golfe pourrait être tentée de créer une alliance et d’attirer vers elle les compagnies aériennes dont Qatar Airways est actionnaire. On pense à Cathay Pacific, à Latam. Des questions pourraient se poser entre Qatar Airways et IAG – British Airways.

A suivre …

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY