Premiers touristes de l’espace

Ne me demandez pas pourquoi, mais je déteste Elon Musk. D’accord, c’est un génie, un audacieux, et après Tesla, après son projet de tube sous vide pour faire circuler un train, après son projet de puce dans le cerveau, il vient de réussir le premier vol spécial pour touristes, sans aucun professionnel à bord.

La différence entre lui et Branson, c’est que Musk ne prend pas le risque de monter lui-même dans sa fusée. Il a pourtant les moyens de se payer un billet. Mais son goût du risque a sans doute l’une ou l’autre limite.

Ceci dit, l’exploit technologique et touristique est énorme. Mais à peine est-il réalisé que nos télévisions diffusent déjà des émissions montrant à quel point il est dangereux de voyager dans l’espace. Non à cause du matos utilisé, mais à cause des rayons cosmiques !

©-SpaceX

Bon, pour trois jours, même avec une dose parait-il 20 fois supérieure à nos radios de rayons x, il n’y a pas trop de danger. Mais pour ceux qui voudraient aller habiter sur la station internationale, sur la Lune ou sur Mars, l’exposition aux rayons serait à coup sûr cancérigène. Sans compter une décalcification des os, et un tassement des vertèbres dès le retour sur terre.

Perso, je m’en fous complètement : je n’irai jamais dans l’espace (sauf enlèvement contre ma volonté par les extra-terrestres). N’empêche, tout cela doit être vrai ! Quand on voit la tronche d’E.T., à mon avis il n’était pas en bonne santé quand il est venu chez nous.

Soyons beau joueur : bravo à Elon Musk pour son SpaceX ; mais la prochaine fois, il devrait essayer lui-même, ça rassurerait.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY