Pourquoi une ligne de chemin de fer entre le Maroc et l’Espagne ? Business ou Tourisme

On évoque ce chantier depuis de nombreuses années. Des études sont en cours entre l’Espagne et le Maroc. Le secrétaire d’état marocain aux transports est confiant sur ce projet et celui d’une ligne qui concerne d’autres pays du Maghreb. Mais quelles sont les véritables intentions ?

Des négociations entre l’Espagne et le Maroc

Des négociations sont en cours pour une ligne de chemin de fer qui pourrait relier prochainement l’Espagne et le Maroc et se relier au reste de l’Afrique du Nord, a déclaré le secrétaire marocain aux Transports.

L’infrastructure ferroviaire marocaine est déjà l’une des plus importantes du continent. Un nouveau train à grande vitesse, le premier en Afrique, a été lancé entre Tanger et Casablanca.

Une étude est en cours entre les deux pays

Les études doivent préciser si la liaison se fera via un pont ou un tunnel sous-marin. Cette dernière solution est possible car la distance est bien moindre qu’entre la France et la Grande Bretagne (38km). La question principale sera liée au financement.

Un premier financement pour une ligne reliant les pays du Maghreb
La ligne ferroviaire trans-maghrébine sera bien relancée cette année, a annoncé l’Union du Maghreb Arabe (UMA). Ce projet, mainte fois repoussé depuis 1990, vient d’obtenir un premier financement de la Banque Africaine de Développement (BAD). Le projet est estimé à 3,8 milliards de dollars.

Une ligne reliant le Maroc, l’Algérie et la Tunisie

S’étalant sur environ 2.350 km, cette ligne ferroviaire trans-maghrébine serait réalisée sur deux étapes.

La première porte sur la réhabilitation et la modernisation de 363 kilomètres reliant l’Algérie au Maroc et, et la deuxième, sur la réhabilitation de 503 kilomètres entre l’Algérie et la Tunisie.

La ligne entre la Tunisie et l’Algérie est sur les rails …

La ligne de chemin de fer reliant la Tunisie à l’Algérie a été suspendue en 2006. Cependant, il aurait été convenu de la réactiver lors d’une réunion entre le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed et son homologue algérien Abdelmalek Sellal. Les relations entre les deux pays sont bonnes.

La liaison entre le Maroc et l’Algérie plus complexe

La ligne entre le Maroc et l’Algérie s’est arrêtée pour la première fois en 1994, après la fermeture par l’Algérie de sa frontière terrestre avec le Maroc. Il faut signaler que les militaires algériens et marocains participent à des exercices militaires en commun.

Flintlock est un exercice régional annuel qui revient tous les ans pour la lutte anti-terrorisme. Par ailleurs, il va falloir attendre les prochaines élections en Algérie.
Il va falloir être patient mais ces projets sont importants tant sur le plan géopolitique qu’économique.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse