Pourquoi Prague est la ville la plus « cool » d’Europe… et pas Bruxelles ?

Selon le dernier palmarès Slate et WeDoData, Prague est la ville la plus agréable d’Europe. La capitale tchèque devance Vienne et Berlin… Paris se classe 5ème et Bruxelles… 21ème sur sur 28 ! Principale raison… La bière… On croit rêver!

Ce palmarès de 28 villes est établi en fonction d’une série de critères: « Le temps qu’il fait, le coût et la qualité de vie, la vie nocturne, la facilité de se déplacer, l’offre culturelle, lenvironnement ou encore l’ouverture d’esprit (intégration des étrangers, présence d’étudiants Erasmus ou respect des droits des personnes LGBT) », explique Slate

Avec sa bière bon marché, ses animations variées et son accessibilité, la capitale tchèque détrône Lisbonne en 2016, qui recule à la neuvième place. Prague est talonnée par Vienne et Berlin, grâce notamment à leurs multiples espaces verts, leur environnement favorable et leur agenda culturel enviable.

Madrid, où se pressent chaque année des milliers d’étudiants du monde entier, termine quatrième et devance Paris dont le patrimoine est jugé inégalable. Suivent, ex æquo, Copenhague et Zagreb, puis Budapest, avec un coût de la vie jugé raisonnable.

La (mauvaise) surprise bruxelloise

21ème sur 28, la mauvaise place de Bruxelles s’explique par plusieurs critéres défavorables : « Bruxelles (21e) figure en assez mauvaise place, pénalisée par son climat – la pluie fait partie du patrimoine de la ville –, mais également par un service de transports en commun moins performant et un sentiment d’insécurité plus élevé que dans d’autres capitales européennes », se justifie Slate.

Malgré une météo clémente, Athènes (25e) et Rome (26e) souffrent d’un manque criant d’espaces verts et d’un taux de pollution très élevé… A noter, la bonne place de Luxembourg justifiée « grâce à des atouts environnementaux majeurs, un bon résultat en matière de qualité de vie mais aussi de bonnes opportunités pour sortir le soir (restaurants, bars, clubs, bus de nuit…) ».

En queue de classement, Vilnius, Riga et Tallinn, les trois capitales baltes, feraient les frais d’une certaine fermeture d’esprit, notamment au sujet des droits de la communauté LGBT.

topville640_01-generale

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY