Pourquoi les voyagistes allemands annoncent plus clairement la couleur qu’en France ?

Il faut bien reconnaître que nos voisins allemands sont plus clairs dans leurs annonces concernant le chiffre d’affaires ou le nombre de clients ou la perte subit durant cette crise du Covid19. Il est dommage que nous n’ayons que des annonces parcellaires en France.

Schauinsland-Reisen, un des grands voyagistes allemands

L’entreprise a célébré son 100e anniversaire en 2018. Elle avait commencé ses activités dans le transport. La société détient la moitié de la compagnie aérienne Sundair.

En outre, l’entreprise détient Funexpress Touristic & Air Broker.  Schauinsland-Reisen est en croissance régulière et a clôturé l’exercice 2017/2018 avec un chiffre d’affaires de 1,34 milliard d’euros avec 1,61 million de clients. Les résultats 2018/2019 sont supérieurs.

Schauinsland-Reisen n’hésite pas à communiquer les mauvaises nouvelles

La société a annoncé ses résultats préliminaires. Le nombre de clients a chuté de 68% à 529 000. Au cours de l’exercice 2018/19, Schauinsland a réalisé un chiffre d’affaires de 1,37 milliard d’euros avec 1,64 million de voyageurs. La société ne fournit pas de prévision pour l’exercice 2020/21. Schauinsland-Reisen est dans le top 10 des voyagistes en Allemagne.

L’hiver 2020/2021 ne sera pas bon

Les affaires pour cet hiver seront particulièrement difficiles. Les destinations longue distance populaires telles que la Thaïlande ou les Maldives ne peuvent toujours pas être approchées, et des avertissements de voyage existent toujours pour des destinations moyen-courriers telles que les îles Canaries ou l’Égypte.

Les réservations de l’été 2021 seront des reports …

Les réservations pour l’été 2021 sont pour le moment des reports de clients n’ayant pu voyager en 2020. Il ne s’agit donc pas de réservations anticipées comme les TO d’Outre-Rhin ont l’habitude d’engranger près d’un an à l’avance.

Le directeur général de Schauinsland, Gerald Kassner, a appelé les politiciens à avoir « plus de sens des proportions » en ce qui concerne les avertissements aux voyageurs.

On veut rester positif ! non ?

Une tâche énorme suite à l’arrêt des voyages en Mars

Schauinsland-Reisen et l’ensemble de l’industrie du tourisme devraient traverser un exercice très difficile en raison de la pandémie sans précédent de Covid-19. L’avertissement de voyage de trois mois du ministère allemand des Affaires étrangères et le rapatriement aura provoqué une masse de travail supplémentaire.

Il a fallu rapatrier 50 000 clients et procéder à l’annulation de plus de 200 000 réservations existantes. Cette tâche gigantesque devrait être maîtrisée tant en termes de personnel que financièrement.

« Nous avons pris la décision consciente, avec une vision entrepreneuriale, d’être à la disposition de nos partenaires et nos clients de la meilleure façon possible, même dans cette phase extrêmement difficile. »

Le TO annonce n’avoir pas encore finalisé les dossiers annulés

« En raison du grand volume de demandes par courrier électronique (environ 10 000) et 3 000 demandes téléphoniques par jour, nous n’avons pas toujours réussi à le faire dans son intégralité, mais nous sommes confortés par les commentaires positifs de nos partenaires commerciaux et de nos clients. »

Le TO annonce n’avoir pas encore finalisé les dossiers annulés

« En raison du grand volume de demandes par courrier électronique (environ 10 000) et 3 000 demandes téléphoniques par jour, nous n’avons pas toujours réussi à le faire dans son intégralité, mais nous sommes confortés par les commentaires positifs de nos partenaires commerciaux et de nos clients. »

Les opérateurs français sont peu nombreux à annoncer publiquement les chiffres et les problèmes rencontrés. Un des rares à avoir lancer des alertes est Nicolas Brumelot de Misterfly. C’est peu ! non ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY