Pourquoi les Etats-Unis pourraient bientôt être accessibles ?

Selon une information qui n’a pas encore été publiée officiellement, les voyageurs en provenance d’Europe et de certains autres pays devraient pouvoir se rendre à nouveau aux États-Unis dans le courant du mois de Septembre. Le pays figure toujours sur la liste des pays à risques.

Une destination importante pour les touristes français

L’année 2019 aura été une excellente année pour les Etats-Unis qui auraient attiré 1,80 million de français. La France se situe ainsi dans le Top 10 des pays émetteurs, derrière la Grande-Bretagne et l’Allemagne au niveau européen. Malgré l’épidémie de Covid19, il est certain que ce pays restera une des destinations, sur le long terme, très populaire.

Les Etats-Unis ont agi … mais tardivement

Afin de contenir le nombre de cas, les États-Unis ont complètement fermé leurs frontières depuis le 13 mars, y compris pour les voyageurs de l’espace Schengen. Le pays est, actuellement, le pays le plus touché par la pandémie (6 729 125 personnes infectées et près de 200 000 morts au 14 sept.-20).

Comme d’autres destinations, les dommages économiques sont immenses. Comme le rapporte l’Association américaine du voyage, le manque de touristes a déjà généré 360 milliards de dollars de pertes depuis mars 2020.

La moitié des emplois touristiques du pays ont été perdus au cours des derniers mois. Pas étonnant que les professionnels agissent pour permettre aux touristes de revenir aux US.

L’ouverture serait imminente

Aussi surprenant que «la totale interdiction de voyager » ait été une surprise en Mars, une ouverture pourrait être annoncée rapidement. Rien n’a encore été officiellement confirmé, mais selon un document non encore publié du Department of Homeland Security qui est accessible au public sur un site du gouvernement (voir ici).

Il est indiqué que les restrictions d’entrée pour les personnes de l’espace Schengen, du Royaume-Uni (hors territoires d’outre-mer), d’Irlande, à partir de midi, heure de la côte est des États-Unis, seraient levées le 15 Septembre 2020. Attention, il s’agit de la date de publication.

Il est probable que le texte de loi soit déjà écrit. Par contre, l’application dépendra du nombre d’infections, qui progresse à nouveau fortement dans toute l’Europe.

Cette ouverture serait un signal positif pour les croisières

La suspension des croisières à partir des ports américains devrait durer jusqu’à fin octobre, au mieux. Les grandes compagnies maritimes ont perdu beaucoup d’argent. Ils réclament une fin anticipée du « No sail order », d’autant plus qu’il est désormais sécuritaire de partir des États-Unis grâce à des mesures spécialement mises en œuvre.

Malgré tout ce qui a été diffusé sur les chaînes de télévision, les Etats-Unis resteront une destination capitale pour le tourisme mais également pour les transporteurs aériens.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY