Pourquoi le tourisme aux Etats-Unis aurait-il besoin de Joe Biden

Official portrait of Vice President Joe Biden in his West Wing Office at the White House, Jan. 10, 2013. (Official White House Photo by David Lienemann)..This official White House photograph is being made available only for publication by news organizations and/or for personal use printing by the subject(s) of the photograph. The photograph may not be manipulated in any way and may not be used in commercial or political materials, advertisements, emails, products, promotions that in any way suggests approval or endorsement of the President, the First Family, or the White House.

Les opinions négatives de Trump sur l’immigration et les interdictions d’entrée ont eu des conséquences néfastes sur l’industrie du tourisme. Depuis sa victoire en 2016, il y a eu un ralentissement de 2,1 points du taux de croissance annuel du tourisme international

Une présidence du candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, sera clairement bien meilleure pour la relance du tourisme aux États-Unis que la réélection pour quatre autres années de l’actuel président, le républicain Donald Trump.

Ceci est mis en évidence par un rapport GlobalData, qui confirme le ralentissement du tourisme récepteur dans le pays depuis la victoire électorale du magnat en 2016 et propose des chiffres: depuis, il y a eu une décélération de 2,1 points de pourcentage du taux de croissance annuel du tourisme international en Amérique du Nord.

A cet automne, la société ajoute la gestion controversée du républicain de la pandémie COVID-19, quelque chose qui n’a généré dans le secteur ni confiance ni optimisme.

Selon GlobalData, plusieurs facteurs expliquent pourquoi un second mandat sous la présidence de Trump pourrait prolonger la reprise du tourisme aux États-Unis, allant de ses opinions négatives sur les politiques d’immigration aux diverses interdictions d’entrée dans le pays, déclare le rapport, qui souligne que cette réactivation est entravée par d’autres aspects au-delà de la pandémie.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY