Pourquoi l’audit de sécurité de SriLankan Airlines n’a pas été (encore) renouvelé par IATA?

L’Association du transport aérien international (IATA) n’a pas renouvelé l’enregistrement de SriLankan Airlines pour 2018-2019 dans le cadre de son audit de sécurité opérationnelle (IOSA). Les conséquences peuvent être importantes.

En quoi le certificat IOSA est important

IOSA est devenu un standard mondial, reconnu bien au-delà des membres de l’IATA. En décembre 2018, 139 des 322 compagnies aériennes inscrites au registre IOSA (32%) étaient des compagnies aériennes non membres de l’IATA.

C’est un audit très poussé et certains points peuvent faire échouer le renouvellement. IATA passe en revue notamment : organisation et système de gestion ; les opérations de vol ; contrôle opérationnel et répartition du vol ; ingénierie et maintenance des aéronefs ; opérations en cabine ; opérations de manutention au sol ; opérations de fret ; et la sécurité opérationnelle…

SriLankan Airlines veut rassurer

Vipula Gunatilleka, PDG par intérim de SriLankan Airlines, a confirmé que le certificat IOSA n’avait pas encore été renouvelé, mais a minimisé la situation. L’audit IOSA a été effectué en juillet 2018 et des observations ont été formulées.

SriLankan aurait maintenant répondu et soumis un rapport à l’organisme d’audit retenu par l’IATA. La compagnie aérienne a ajouté que SriLankan avait soumis un rapport à l’IATA et avait informé Oneworld de l’évolution de la situation. Cependant, le certificat 2018-2019 n’est toujours pas accordé.

Cette situation peut mettre en danger les partages de code

Plusieurs opérateurs étrangers pourraient suspendre le partage de code avec le transporteur national jusqu’à ce qu’il se conforme aux règles de l’IATA.

Pour le moment, le site Web de SriLankan Airlines mentionne toujours des services de partage de code avec Air Canada, Alitalia, Etihad Airways, Finnair, Japan Airlines, Jetstar Asia Airways, Malaysia Airlines, Myanmar Airways, Oman Air, Qantas, Qatar Airways et Air India.

Cependant, le site Web de Oneworld Alliance indique que SriLankan partage des codes avec seulement Malaysia Airlines et S7 Airlines, le plus grand transporteur national de Russie.

SriLankan Airlines : une compagnie aérienne malade

La compagnie aérienne nationale ne fait plus de bénéfices depuis qu’Emirates a été poussée dehors en 2005. Les discussions se sont mal terminées car Peter Hill, le représentant d’Emirates chez SriLanjan a vu son permis de travail révoqué suite à un différend avec le président du Sri Lanka.

Le malaise a commencé lorsque Peter Hill a refusé de renvoyer 35 passagers d’un vol complet Londres-Colombo pour laisser la place au président du Sri Lanka et à son entourage.

Un mois plus tard, Emirates a annoncé qu’elle avait choisi de ne pas renouveler le contrat.

Dernièrement, une offre de reprise avait été soumise par un nouveau transporteur srilankais. Cependant, le contexte politique agité a remis aux calanques grecques la vente de la compagnie aérienne.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY