Pourquoi Etihad laisse tomber TUI?

TUI souhaitait créer une grande compagnie aérienne de loisirs européenne en s’alliant avec une des filiales d’Etihad. Le marché allemand est suffisamment mature pour assurer le succès d’un tel projet. Que s’est-il passé ?

C’est Etihad qui a annoncé s’être retirée des négociations

La compagnie aérienne d’Abou Dhabi a annoncé s’être retirée des négociations avec le groupe TUI. Etihad a déclaré « que les opérations de loisirs du groupe Air Berlin continueront à fonctionner comme une unité commerciale distincte sous la marque Niki. De plus amples détails sur cette structure seront annoncés en temps voulu par Air Berlin ».

TUI va devoir se débrouiller seul

bourse3Le groupe allemand veut faire croitre TUIFly et développer des perspectives de long terme. Sebastian Ebel, membre du conseil exécutif, a indiqué : « TUI reste ouvert à des partenariats et des coentreprises ». La pilule semble amer…

Les raisons de l’échec des négociations

Etihad et TUI ont refusé bien sûr de donner les détails de cet échec. Malgré plusieurs mois de négociations, Etihad aurait tout de même indiqué n’avoir pas été en mesure de parvenir à un accord. Il semble que TUI aurait été trop gourmand. Une autre raison serait l’intervention du groupe Lufthansa qui reste intéressé par Air Berlin.

flights-airlines--Air_Berlin_Aicraft--620x300Air Berlin reste une proie précieuse

La compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis, qui détient près de 30% d’Air Berlin, a nommé un nouveau directeur général en mai. Air Berlin aurait déjà reçu 300 M€ de Niki (qui détient en partie Air Berlin). Enfin, Air Berlin a annoncé avoir demandé aux länder allemands de Rhénanie du Nord-Westphalie et Berlin à envisager d’accorder des garanties financières.

Il apparaît clairement qu’Etihad n’est pas disposée à revendre ses participations à n’importe quel prix. Il est parfois urgent d’attendre…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse