Pour changer des actes d’incivilité à bord !

Avant un vol de dix heures entre Séoul et San Francisco, une jeune maman a préparé des petits paquets cadeaux qu’elle a distribué aux passagers pour compenser les éventuels cris de son bébé.

Des bouchons d’oreilles, des bonbons, voilà le contenu du sac cadeau. (Photo : Facebook / Dave Corona)

Qui n’a pas vécu les cris d’un nouveau-né lors d’un un vol plus ou moins long-courrier. Car, qu’il soit court, moyen ou long… le vol est interminable… J’ai connu ça sur un vol Paris-Le Caire (5 heures).

Non seulement le petiot a braillé durant toute la durée du vol (à sa décharge, il était malade le pauvre), mais il m’a aussi gerbé dessus ! (j’avais la chance d’occuper le siège juste à côté de lui et ses parents). Je suis arrivé au Caire avec une très grosse migraine… Et je ne sentais pas bon. Les enfants, c’est que du bonheur !

Pour éviter pareille mésaventure, une maman a eu une idée géniale. Elle a préparé pour les passagers de l’avion des sachets en plastique contenant des bonbons et des bouchons d’oreilles à utiliser si les cris de son fils venaient à être difficiles à supporter.

Il y avait aussi un petit mot d’accompagnement…

« Bonjour, je m’appelle Junwooe et j’ai quatre mois. Aujourd’hui, je pars aux États-Unis avec ma mère et ma grand-mère pour rendre visite à ma tante. Je suis un peu angoissé et j’ai peur car c’est mon tout premier vol, ce qui veut dire que je risque de pleurer ou de faire beaucoup de bruit. »

Le petit sac et la note distribués dans l’avion. (Photo : Facebook / Dave Corona)

« Je vais essayer d’être calme même si je ne peux rien promettre… S’il vous plaît, je m’en excuse. Ma mère a donc préparé une petite pochette pour vous ! Il y a des bonbons et des bouchons d’oreilles à l’intérieur. S’il vous plaît, utilisez-les si je fais trop de bruit. Passez un bon voyage, merci. »

Dave Corona, l’un des passagers du vol Séoul – Los Angeles, a partagé l’histoire de cette jeune mère attentionnée et a accompagné sa publication de photos du paquet rempli de cadeaux.

Pour info, le petit Junwooe n’a pas poussé le moindre cri, ni au décollage, encore moins à l’atterrissage et pendant toute la durée du vol…

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY