Mardi 22 août, la septième étape, d’une petite centaine de de kilomètres, nous mène de Charleville-Mézières à Givet, au cœur des Ardennes

Les petites écluses

De méandre en méandre, les petites écluses se déclinent, les superbes villages se proposent. On trouve ici une végétation dense dans laquelle on peut admirer quelques beaux spécimens d’arbres. On tombe nez à nez avec un chevreuil, on regarde une mésange charbonnière, et le soir on entend ‘fraaaak’, ce cri rauque, reconnaissable entre mille, du héron cendré.

montherme_DSC_8236_Il en est ainsi jusqu’à la charmante ville de Monthermé. Surnommé la perle des Ardennes… C’est où la Semois se jette dans la Meuse, où les légendes renaissent au printemps, où il y a pléthore de motorhomes, où le temps s’arrête…

A quelques minutes de marche, La Roche aux sept villages offre un point de vue exceptionnel sur la boucle formée par un méandre de la Meuse. C’est la carte postale des Ardennes par excellence, le panorama dont les Baraquins, les habitants de Monthermé, sont particulièrement fiers.

De Monthermé à Givet … 62km

Attention trésor mosan! Entre genêts et bruyères, la légende de Laifour, le pittoresque de Revin, le charme de Fumay, l’authenticité de Petit-Chooz, le vélo est roi dans cette vallée où la lumière du matin reflète sur le fleuve comme une émeraude!

DamesDeMeuse©OT Boucles Meuse et Semoy
DamesDeMeuse©OT Boucles Meuse et Semoy

Les Dames de Meuse

Parcourir la terre d’Ardenne, c’est aller à la rencontre de ses légendes, comme au site des Dames de Meuse. George Sand et Théophile aimaient cet endroit, témoignage grandiose de l’adultère puni des Dames de Meuse.

Les trois fils du Seigneur de Hierges, après avoir épousé Berthe, Hodierne et Ige, les trois filles du Seigneur de Rethel, partirent pour la croisade, laissant leurs épouses qui furent infidèles, et comment Dieu, pour les punir de n’avoir pas su loyalement garder le pacte conjugal, les changea en trois énormes rochers à l’heure précise où Jérusalem était prise d’assaut.

Les Dames de Meuse s’élèvent à une grande hauteur par une pente abrupte, et présentent leurs cimes mamelonnées.

givet_DSC_9176_Givet en bref

Dernière ville fluviale française avant la Belgique, mais aussi première ville française lorsqu’on remonte la Meuse, c’est dire pour les Belges l’importance de cette belle petite ville.

Un empereur qui fit construire une forteresse, une histoire qui se découvre en flânant dans les rues en demi-cercle… A voir le Petit-Givet, quartier de l’église Notre-Dame et quartiers des Galoches, mais aussi les trois portes et les épaisses murailles.

Pour relire les précédents articles :

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (1)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (2)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (3)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (4)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (5)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (6)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (7)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY