Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (10)

Aujourd’hui, jeudi 24 août, l’étape nous mène de Huy à Thorn. Il est 9h quand nous quittons la collégiale, deux amis nous accompagnent. Au revoir donc Huy, sa Collégiale, son Trésor et son fort « Li Tchestia ». Nous traversons la fête foraine toujours endormie à cette heure-ci, et nous poursuivons notre chemin rive droite…

C’est peu avant la centre nucléaire que nous retrouvons la Meuse que nous longeons jusqu’à Hermalle, tout en ayant une pensée pour Zénobe Gramme, né à Jehay sur les hauteurs d’Amay. Après Hermalle, se présente le Préhistomuseum de Ramioul, un des plus grands musées de Préhistoire en Europe.

Cristal Discovery © Immoval sa
Cristal Discovery © Immoval sa

Le Val saint-Lambert

Ensuite, on aperçoit le site du Val Saint-Lambert à Seraing, fleuron du patrimoine architectural et industriel liégeois. On peut y découvrir le travail du cristal et l’histoire séculaire du site dans l’unique cristallerie d’Europe ouverte au public.

Au château : collection de pièces anciennes et contemporaines. Parcours-spectacle : découverte du travail des maîtres-verriers, démonstration de soufflage de verre en direct…

Parcours ludique : cinq sculptures monumentales invitent à une découverte sensorielle du verre par une approche ludique et interactive de l’art verrier contemporain. Le site : l’Abbaye cistercienne (extérieure uniquement), la Maison des Etrangers, la Cour du Val… Brasserie self-service.

DSC_0003Une halte à Liège

Sans rien dénigrer, on mange carrément notre pain noir, tant le chemin qu’on nous propose est pitoyable, la quarantaine de kilomètres la plus désagréable du millier que nous parcourons. Pire, la traversée de Seraing et le changement de rive sont tristounets.

Par contre Liège, c’est tout autre, des rives réaménagées, où la nouvelle passerelle cyclo-piétonne relie le quartier des Guillemins au musée La Boverie. Et à partir de ce parc, on longe la Meuse, on remarque le port des yachts situé de l’autre côté et on s’arrête devant l’Aquarium où nous attendent deux autres amis pour faire la route avec nous. Mais avant une halte s’impose à la Diode, place Cockerill.

Eh oui, à Liège, nous faisons le choix vu le manque de temps de ne pas nous rendre aux Guillemins, pour voir la nouvelle gare. Conçue par le célèbre architecte catalan Santiago Calatrava, avec sa toiture voûtée alliant verre et métal, cette gare est considérée comme une prouesse architecturale. Sa galerie centrale couverte accueille des magasins, des brasseries, un point d’informations touristiques et un guichet des transports urbains ou régionaux.

Nous ignorons aussi le magnifique couvent des frères mineurs, et les escaliers de la montagne de Bueren, un passage pourtant obligé pour tous les touristes dignes de ce nom.

L’île Robinson

Visé Capitainerie © FTPL P. Fagnoul (2)Il est 13h, quand nous quittons la cité ardente et que nous laissons derrière nous au fil des kilomètres les communes de Herstal, Vivegnis, Oupeye.

On jette un oeil furtif vers la rive droite où habite, à Cheratte, François Walthery, le dessinateur de Natacha. Visé s’annonce avec sa collégiale Saint-Hadelin mais aussi avec l’île Robinson.

Cette île ne manque pas de charme ni d’atout pour une escapade familiale : plaines de jeux pour enfant ou sportifs, club nautique, location de bateaux électriques ou pédalos, et péniche-brasserie raviront petits et grands!

Un autre monde

Après Visé, nous choisissons de longer le canal Albert, soit le chemin le plus court par le Limbourg belge et non le Limbourg Hollandais. Autant le dire tout de suite, c’est une véritable révélation, nous sommes dans un autre monde !

DSC05905En trente minutes, nous avons vu plus de cyclistes qu’en dix jours. Les décors de cartes postales nous enchantent, les petits ports, les bateaux de plaisance, mieux la péniche ‘Charles-Eugène’ que nous avions remarquée la veille entre Dinant et Namur navigue toujours pas loin de nous.

Finalement, nous arrivons à Thorn vers les 18h. Nous avons réservé une chambre au-dessus d’un café, style pilotes d’Harley. C’est agréable et bien plaisant.

Pour relire les précédents articles :

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (1)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (2)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (3)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (4)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (5)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (6)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (7)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (8)

Pouilly-en Bassigny – Rotterdam à vélo (9)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY