Ponant soutient le projet écologique, éducatif et solidaire de la Fondation Garrahan

Fidèle à son engagement auprès des populations locales, la Fondation Ponant apporte son soutien à la Fondation Garrahan, basée à Buenos Aires en Argentine. En collectant et revendant aux recycleurs les canettes en aluminium et les bouchons en plastique des bouteilles, elle permet le financement de maisons d’accueil pour les enfants malades et leurs familles.

Agir ensemble pour un tourisme durable

Expert des destinations polaires et engagé pour promouvoir un tourisme durable, Ponant a créé en 2019 une Fondation pour préserver les océans et les pôles et favoriser les échanges entre les peuples.

C’est en janvier 2020 que la Fondation Ponant a fait le choix de soutenir l’association en s’engageant à faire don de ses déchets recyclables cumulés à bord de ses navires au retour de leurs croisières en Antarctique.

Les ressources économiques générées par le programme de recyclage de la Fondation sont ensuite utilisées pour l’achat et la réparation d’équipements de l’hôpital pédiatrique de Garrahan, la formation des équipes de santé ou encore le financement de maisons d’accueil pour les enfants malades et leurs familles.

Une initiative forte, combinant protection de l’environnement et soutien aux plus démunis, qui contribue à une meilleure gestion des déchets dans la région d’Ushuaia, Terre de Feu, chère à Ponant.

Une collaboration inspirante qui s’inscrit sur le long terme

En 2020, Ponant a récolté et fait don à la Fondation Garrahan de 4m3 de déchets (canettes d’aluminium, papiers, bouchons en plastique), une première contribution symbolique en vue d’une collaboration plus ambitieuse comme l’explique Wassim Daoud, Responsable du développement durable et RSE de la compagnie : « Compte tenu du contexte en 2020, notre première contribution est symbolique. Notre objectif est surtout de mettre en place une filière de tri et de valorisation des déchets des navires de croisières à Ushuaïa et inciter d’autres compagnies à nous suivre dans cette démarche. ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY