Ponant retarde (un peu) les débuts
du Commandant Charcot

Commandant Charcot © Ponant

Le Commandant Charcot, nouveau navire amiral de la compagnie française Ponant, n’entrera pas en service, comme prévu, au mois de juin. Ponant a en effet décidé de reporter la croisière inaugurale du d’un mois, désormais programmée le 24 juillet, au lieu du 24 juin.

Le navire sera au départ de Reykjavik, en Islande, pour un voyage de 15 nuits au travers duquel il ira, après plusieurs jours de navigation dans la banquise, jusqu’au Pôle Nord magnétique. Deux autres croisières similaires sont prévues pendant l’été, avec des départs les 8 et 23 août.

Après avoir passé l’été en Arctique, le Commandant Charcot doit ensuite rejoindre Ushuaia pour débuter sa saison d’hiver en Antarctique. Tout cela étant évidemment soumis à l’évolution de la situation sanitaire d’ici la fin de l’année, ainsi qu’aux autorisations des pays concernés par l’embarquement et le débarquement des passagers.  

Des cabines supplémentaires pour les scientifiques

En attendant, l’achèvement du Commandant Charcot se poursuit au chantier Vard de Søviknes, en Norvège, où sa coque est revenue l’été dernier après l’installation de ses propulseurs à Saint-Nazaire.

Long de 149.9 mètres pour une largeur de 28.3 mètres et un tirant d’eau de 10 mètres, le navire comprendra 135 cabines et suites, soit une capacité d’accueil de 270 croisiéristes, servis par 190 membres d’équipage.

Des logements supplémentaires, par exemple pour des scientifiques, permettront d’accueillir jusqu’à 460 personnes. Equipé d’une coque brise-glace, il pourra franchir la banquise sur des épaisseurs de glace allant jusqu’à 2.4 mètres et des crêtes de compression (amoncellement au fil du temps de blocs de glace sous et au-dessus de la banquise) de plus de 10 mètres. 

[Source : Mer et Marine]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY