Petra, plus grande et plus riche
qu’on ne le pensait

Le ministère du Tourisme et des Antiquités de la Jordanie confirme la découverte archéologique d’un grand monument à Petra qui n’a pas de structure semblable connue dans la ville nabatéenne. Cette découverte a été récemment rapportée par les archéologues Sarah Parcak et Chris Tuttle dans une étude publiée dans Le Journal des Ecoles américaines de recherche orientales (JSTOR).

 

Grâce aux drones!

Lina Annab, ministre du Tourisme et des Antiquités de Jordanie: «Le progrès technologique nous a donné un aperçu de notre histoire qui est signe que nous devons continuer à investir dans l’avenir pour être en mesure de voir et de découvrir notre passé. Cette découverte nous rapproche de notre patrimoine et nous permet de comprendre la prospère civilisation des Nabatéens. Nous sommes fiers de faire de nouvelles découvertes grâce aux drones et aux photos satellites et espérons encore pouvoir découvrir des trésors cachés de la Jordanie.»

A près de 800 mètres au sud du célèbre Trésor, cette découverte confirme au monde que la ville de Pétra est bien plus riche et grande qu’il n’y semble à première vue. Bien que le site n’ait pas encore été fouillé, des poteries ont été trouvées près de la structure qui remontent à plus de 2100 ans. Le site mesurerait l’équivalent de six terrains de basketball, soit 56 mètres sur 49. Les fouilles seront réalisées par le Département des Antiquités et commenceront très prochainement.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY