Perdu dans le dossier des aides aux professionnels

Au fil de deux confinements (et c’est pas fini), j’ai eu affaire pour obtenir des sous (droit passerelle, primes et autres billevesées…) à un certain nombre de ronds-de-cuir, télé-branleurs d’élite, rois de la cocotte en papier et experts en chaînes d’attache-trombones.

C’est ubuesque, souvent stressant. Un grand merci et des bisous à celles et ceux qui m’ont aidé dans ces démarches ; sans vous je ne m’en serais pas sorti…

Au fil des mails, courriers et coups de téléphone, j’ai relevé un certain nombre de perles dont voici quelques extraits choisis, tous authentiques.

« Ah oui, il y a une erreur dans votre dossier, mais c’est normal, le responsable est nommé »,

« Il est possible de corriger l’erreur de nos services, moyennant le paiement de la somme de 73 €. Rassurez-vous, c’est déductible! »,

« Vous comprenez, j’ai 4.000 dossiers en retard, mais c’est parce que j’ai pris des vacances »,

« Mon subordonné est un peu dépassé. Il faut le comprendre : il doit travailler ! »,

« Il est possible de faire votre demande via une application qui sera opérationnelle d’ici deux ou trois semaines »

« Oui, le formulaire de demande a changé 4 fois en 3 semaines mais moi, je ne suis pas là pour réfléchir »…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Formidable cette compilation! Si d’autres lecteurs « usagers » ont aussi gardé des formules de ce genre, nous devrions être nombreux à être preneurs!

LEAVE A REPLY