Pénurie de pilotes en Russie

© Anna Zvereva/Wikipedia

La Russie n’est semble-t-il pas épargnée par la pénurie de pilotes. Rossiya, compagnie aérienne aux mains de l’état, a commencé à recruter des pilotes à l’étranger pour la première fois de son histoire. Elle cherche du personnel dans les anciens pays de la République soviétique pour les vols au départ de Moscou, Saint-Pétersbourg et Rostov-sur-le-Don.

Les appareils utilisés sont des Boeing 737, 777 et 747, ainsi que des Airbus A320. Les salaires d’un capitaine peuvent aller jusqu’à RUB 500.000 (environ 6.347 €), soit près de dix fois le salaire moyen en Russie, tandis que les co-pilotes sont payés RUB 240.000 (environ 3046 €).

Selon «bne Intellinews» et le groupe média RBC, le problème se serait aggravé lorsque des centaines de pilotes russes ont quitté leurs employeurs depuis la dévaluation du rouble en 2014. Les pilotes russes sont très qualifiés et très expérimentés. Ils peuvent donc aisément trouver du travail à l’étranger là où les salaires sont bien plus élevés.

Et le problème n’épargne pas Aeroflot qui souffre actuellement de coûts en hausse, notamment en raison de l’inflation des salaires. La pénurie l’a forcée à faire pression sur le ministère du Transport pour modifier le système de formation des pilotes, raccourcissant ainsi le processus de formation dans les centres d’entraînement.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY