La Chine a inauguré mercredi un nouvel aéroport géant au sud de Pékin, une infrastructure de prestige ouverte à quelques jours des colossales célébrations du 70e anniversaire du régime communiste.

Le président Xi Jinping en personne a inauguré l’aérogare qui évoque la forme d’une étoile de mer au toit cuivré. Un premier vol commercial, un Airbus A380 de la compagnie China Southern Airlines, a décollé quelques heures plus tard à destination de Canton (sud).

Juste avant la fête nationale du 1er octobre, qui s’accompagnera d’un énorme défilé civil et militaire au coeur de Pékin, l’inauguration d’un aéroport futuriste s’inscrit dans la droite ligne du « rêve chinois » que Xi Jinping vante à ses compatriotes.

L’aéroport international de Daxing, situé à 46 km au sud du cœur de la capitale, doit fonctionner à pleine capacité en 2025 avec 72 millions de passagers par an, ce qui en ferait un record mondial pour un terminal unique, selon ses concepteurs.

A l’horizon 2040, l’infrastructure disposera de huit pistes, dont une à usage militaire. Elle sera en mesure d’accueillir 100 millions de passagers, ce qui en ferait la plus grande aérogare du monde en termes de capacité voyageurs.

Le nouveau site doit désengorger l’actuel aéroport international de Pékin-Capitale, dont les trois terminaux sont situés au nord-est de la métropole tentaculaire de 21 millions d’habitants.

Cette infrastructure, deuxième du classement mondial en termes de fréquentation après l’aéroport d’Atlanta aux États-Unis, arrive déjà à saturation, avec un peu plus de 100 millions de passagers annuels.

(Avec AFP)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY