« Passeport volé, vous devez quitter le bateau immédiatement »

Photo ©Jacques Boyer

On me dit : « Plus de passeport, vous devez quitter le bateau immédiatement ». Je dis : « Bien non, vous me faites une farce ». On me dit : « Non madame ! Là, vous allez faire un rapport de police, vous allez revenir, ramasser vos affaires et vous quittez ! »

Cet échange, rapporté par Radio-Canada, est survenu entre Nicole Roy, passagère du Royal Princess, et un membre du personnel de bord. Journaliste de La facture, Katherine Tremblay raconte la mésaventure de cette Québécoise expulsée du navire après s’être fait voler son passeport lors d’une escale à Kotor, au Monténégro.

La passagère et son conjoint qui l’accompagnait estiment avoir reçu peu d’aide de la part de la compagnie de croisière. Ils ont rapidement dû quitter le navire avec quelques effets personnels et été laissés à peu près sans assistance (un agent portuaire les a conduits à l’hôtel le plus proche) au Monténégro.

Le couple s’est débrouillé pour obtenir un passeport d’urgence à l’ambassade britannique de Podgorica (la capitale du pays), puis est parvenu à rembarquer dans le Royal Princess trois jours plus tard – non sans avoir payé quelque 3.000 $ en frais d’hébergement, de transport et de restaurants. Le couple n’a été remboursé que partiellement par ses assurances.

Princess Cruises a expliqué n’avoir pas le choix de refuser à bord les passagers sans documents officiels. Selon Radio-Canada, la compagnie a aussi assuré avoir correctement assisté les passagers, contredisant leur version des événements. À ce chapitre, les spécialistes consultés par Radio-Canada semblent toutefois plutôt critiques à l’égard de Princess.

Pour lire le reportage complet : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1089714/croisiere-passeport-vol-expulsion-royal-princess-cruises

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY