Pass sanitaire et manque de temps

© 1819.Brussels

Quel bazar autour de ce covid-safe-ticket ! Des restaurateurs et cafetiers refusent de faire les contrôles, sous prétextes divers: ils n’ont pas le temps, ils n’ont pas le rôle ni l’autorité de la police, etc. Quant aux clients non-vaccinés, ils se plaignent de l’injustice à leur égard mais visiblement ils n’en ont que faire des autres, comme par exemple le personnel hospitalier lorsqu’ils seront contaminés.

Notez que dans l’absolu, ils n’ont pas tout à fait tort : s’ils sont dans un restaurant où tout le monde est vacciné, ils sont les seuls à courir un danger éventuel, donc c’est leur problème. Mais bon, ce n’est quand même pas très solidaire, comme attitude. On se demande d’ailleurs si ce qui les retient de se faire vacciner, ce n’est pas plutôt l’envie de faire chier leur monde que le doute sur la valeur des arguments scientifiques.

Mais revenons à l’obligation de montrer son pass sanitaire. J’étais en France il y a 3 semaines, avec 5 autres personnes. Nous avons été dans quantité d’endroits : bars, restaurants, musées, hôtels, magasins, etc. : partout, il fallait montrer son pass. Comme nous l’avions tous dans notre smartphone, cela prenait entre 2 et 10 secondes par personne pour effectuer le scan. Soit au total moins d’une minute pour un groupe de 6, qui de toute façon était accueilli par le personnel chargé de nous trouver une table. On ne peut pas dire que ce surcroît de travail était à ce point pénible.

Évidemment, nous n’avons pas vu un seul cas où un client était soit récalcitrant, soit sans covid-pass valable ; et dans ce cas, il pourrait effectivement y avoir un problème d’ordre « policier ». Mais enfin, si cette petite discipline était acceptée par tous pour le bien de tous, et sur base d’une bonne volonté comprise par tous, il n’y aurait jamais de problème.

Mais en Belgique, quand il n’y a pas de problème, on n’est pas heureux. Sinon, on n’aurait pas autant de ministres aux opinions si différentes. Je suggère aux restaurateurs d’augmenter leurs prix de 10 centimes, cela devrait largement suffire à compenser le temps perdu à l’entrée, et cela permettrait de rouspéter sur cette arnaque plutôt que sur le pass lui-même.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

PARTAGE
Article précédentOVERRUN
Articles suivantLes brèves du 18 Octobre 2021

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY