Pas de sièges d’avion, ils voyagent assis… par terre

Copie d'écran TravelMole

Au retour de leurs vacances à Minorque, aux îles Baléares, une famille britannique a eu une très désagréable surprise en cherchant leurs places dans l’avion de TUI Fly. Là où devaient être situé leurs sièges, il y avait un espace vide. Ils ont du passer une bonne partie du vol assis à même le sol de la cabine !

La famille Taylor avait pourtant payé 1.300 £ (1.457 €) pour réserver trois sièges (côte à côte) sur le vol Minorque – Birmingham sur TUI Fly, en juin dernier. Après avoir enregistré sans problème, en entrant dans l’avion, à l’endroit où auraient dû se trouver leurs sièges (41 D, E et F), il y avait un espace vide raconte le site Travelmole !

« Nous nous sommes tous regardés, interloqués : où sont passées nos places ? », a raconté Paula Taylor, la maman, interrogée dans l’émission Rip Off Britain de la BBC le 14 janvier dernier.

Dès que tous les passagers ont embarqué, il ne restait qu’un siège non-occupé… pour trois personnes. C’est leur fille, Brooke, 10 ans, qui en a profité…

Les parents ont été installés sur les sièges rabattables, habituellement réservés à l’équipage pendant le décollage. Problème, les sièges étaient situés devant la zone de service des repas de l’avion. Le couple a dû quitter les sièges rabattable et s’asseoir à même le sol, au niveau de l’espace vide de leur rangée de sièges disparus.

33 € de dédommagement pour voyager par terre !

Photos à l’appui, la famille est allée se plaindre dès leur arrivée à Birmingham auprès de la compagnie aérienne. On leur a reversé royalement 30 £ (33,61 €). Scandalisé, le couple s’est tourné vers l’émission d’investigation de la BBC, Rip Off Britain.

Dans un épisode diffusé ce lundi 14 janvier, la compagnie TUI, interrogée par les journalistes, a donné sa version des faits : l’erreur serait due à un « changement d’avion de dernière minute »… faisant disparaître les sièges attribués (et payés !!!) à la famille Taylor suite à une configuration différente de l’avion assurant le vol retour. Selon la BBC, après l’enregistrement de l’émission, TUI a finalement remboursé intégralement les billets à la famille Taylor. No comment !

Mais ce geste « commercial » (tardif) de TUI Fly n’exempte pas pour autant la responsabilité de la compagnie au regard du droit aérien international. Car l’autorité de l’aviation civile britannique s’est aussi saisie de l’affaire : « Bien que les passagers soient autorisés à s’asseoir dans les sièges de l’équipage sous certaines conditions, ils ne doivent pas être laissés sans siège pendant le vol », a-t-elle rappelé à la BBC lors de l’émission. Sans être devin, TUI Fly doit s’attendre à payer une amende… à tomber le cul par terre ! Chacun son tour…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse