Pas de bateaux de croisières à Palma avant la fin de la crise

La nouvelle n’est pas réjouissante pour le secteur des croisières, également durement touché par la crise du coronavirus: le gouvernement espagnol a décidé de maintenir l’interdiction d’accoster dans les ports espagnols pour les navires de croisière.

C’est ce qu’indique le «Boletín Oficial del Estado» (BOE) publié samedi dernier (27.6.). L’accostage des navires de tourisme ne sera à nouveau autorisé qu’après la crise du coronavirus.

Ces mesures sont considérées conformes aux recommandations de l’OMS selon lesquelles l’objectif est de prévenir toute nouvelle propagation du virus.

Ces mesures sont «importantes et nécessaires», indique le BOE. La Covid-19 avait fait éruption à plusieurs reprises à bord de navires de croisière.

L’interdiction peut être levée par le directeur général de la marine marchande, qui peut convenir d’exceptions avec les responsables des ports et en consultation avec le ministère de la santé, écrit le «Mallorca-Zeitung».

(TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY