Partir seul… ça coûte 400 € plus cher !

En France, voyager seul avec un professionnel coûte en moyenne 53 % plus cher que pour une personne voyageant en couple, selon une étude publiée par l’association UFC-Que choisir. Laquelle dénonce une surfacturation injustifiée, notamment par les croisiéristes où la différence peut atteindre… + 149 % ! Et même Mickey se transforme en Picsou !

Mieux vaut voyager seul que mal accompagné… Certes… mais le voyage en solo vous coûtera en moyenne 400 € plus cher (tous voyages confondus) selon le résultat d’une enquête (*) menée par l’UFC-Que Choisir. Et sur certains voyages, la différence peut passer du simple au double, une surfacturation largement injustifiée selon l’association de défense des consommateurs.

Les croisièristes ont la main lourde !

© UFC Que Choisir

Une surtaxation qui n’étonne pas Mathieu Escot, responsable des études à l’UFC-Que Choisir, car sur certains types de voyages, une personne célibataire peut même payer plus cher qu’un couple dans son ensemble. « Dans un club, le supplément pour la personne seul dépasse les 40%, il s’approche même des 50% chez Fram ou chez Marmara », explique-t-il, au micro d’Europe 1.

« Là où les surcoûts sont les plus massifs, ce sont sur les croisières. On a un choc moyen de 96% chez MSC Croisières, mais le pompon c’est pour Royal Caribbean qui est à 149% plus cher pour un célibataire. On a l’impression d’assister à un matraquage des célibataires. C’est le bon filon et l’on ne peut pas s’en satisfaire », se désole Mathieu Escot. En résumé, sur Royal Caribbean, une personne seule paie 25 % plus cher qu’un couple !

Quand Disneyland joue les Picsou avec familles monoparentales…

« Nous avons enfin observé les pratiques tarifaires des quatre principaux parcs d’attraction français, en comparant les tarifs d’un séjour pour une famille de deux enfants, selon qu’elle compte un ou deux adultes. Si l’on déduit le coût des entrées, on se rend compte que la partie hôtelière du séjour est moins chère pour un adulte que pour deux au Parc Asterix, au Futuroscope et au Puy du Fou. C’est en revanche l’inverse chez Disneyland Paris, qui facture plus cher la même chambre à une famille monoparentale qu’à une famille avec deux adultes », constate l’organisation de défense des consommateurs.

l’UFC-Que Choisir exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire, qui ne répercute que les surcoûts réellement supportés par les professionnels.

L’association appelle par ailleurs les consommateurs à la vigilance sur les suppléments appliqués, qui peuvent varier fortement d’un voyagiste à l’autre, et leur recommande de faire jouer la concurrence.

Pour info, en France, on compte 18 millions de célibataires selon le dernier recensement de l’INSEE (2018), soit presque 1/5 de la population… Ne vaudrait-il pas mieux les choyer… plutôt que de les tondre ?

(*) Notes

1 Les relevés de tarifs concernent : Belambra, Club Med, Costa Croisières, Disneyland Paris, Fram, Futuroscope, Look Voyages, Marmara, MSC Croisières, Oui SNCF, Parc Astérix, Promovacances, Puy du Fou, Royal Caribbean, Thomas Cook, TUI, Voyage Privé.
2 Prix relevés entre le 21 juin et le 9 juillet 2019, pour des séjours d’une semaine au deuxième semestre 2019, sauf exception, vers les destinations suivantes (variables selon le type de séjour) : Alpes, Atlantique, Bretagne, Corse, PACA et Amériques, Asie, Caraïbes, Europe du Nord, Grèce, Italie, Maroc, Méditerranée, Péninsule ibérique, Tunisie.
3 Deux jours au parc et une nuit d’hôtel.
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY